Impressions bruxelloises – UETF

Une fois n’est pas coutume, voici un petit retour sur trois jours sous le signe de la traduction, qui s’avère être un peu plus que lutter contre des moulins (à paroles).

DSC_0944

J’ai eu, une nouvelle fois, le plaisir de participer à la 9e Université d’été de la Traduction…. Cet événement organisé avec la Société Française des Traducteurs SFT a lieu tous les 2 ans (lieux au début à La Rochelle et à la Baule et depuis à Paris, Luxembourg et Bruxelles). Les années « impaires »  un événement comparable est organisé par l’association suisse des traducteurs (ASSTI) dans la belle ville de Spiez.

DSC_0930

Cette année donc c’était à Bruxelles dans le tout nouvel auditorium de la BNP Paribas Fortis. On était une petite centaine de traducteurs (freelancer, salariés, étudiants et/ou représentants d’agences de traduction). 2018 a été placé notamment sous le signe du Brexit (2 interventions),

DSC_0077

la fraude fiscale (TVA), la gouvernance d’entreprise, des sujets de comptabilité et de réglementation, des news du front boursier, de l’assurance-crédit, ainsi que de deux « traduels » etc…

Ce que j’aime (j’ai aimé) dans ces trois jours :

  • ce sont toujours des spécialistes (de la finance* ou de peers) qui animent les présentations;
  • les discussions et échanges avec les autres participants (je peux dire qu’on est devenu au cours des années une sorte de famille) – et je peux/dois avouer qu’une part de mon CA – notamment ces dernières années – a été généré grâce au réseautage (et pourtant, je ne suis pas pro-actif) et j’arrive à mieux mener à bien bon nombre de projets en adoptant les idées/approches de quelques’uns de mes collègues – dans un marché de niche fort exigeant (ce qui permet de jouer la carte du « premium »/haut de gamme…). Enfin, je peux également être une sorte de courroie de transmission (càd donner des conseils/recommandations à des jeunes traducteurs/-trices (j’ai dû sourire quand j’ai entendu de la bouche de S. Reynolds dans son excellent présentation « SILO hopping – Breaking down barriers to communication » parfois quasiment mot-par-mot les conseils que j’avais donné à une jeune traductrice…
  • Et cette année, j’ai adoré les traduels – un grand moment puisque deux traducteurs préparent la traduction d’un texte (envoyé par ailleurs à tous les participants par avance). Leurs traductions (phrase par phrase) sont confrontées à l’écran, mode ppt, et commentées, débattues, critiquées (ça rarement !!) par le public…. Un moment phare pour entrer dans la tête d’un traducteur, de suivre le cheminement, les/la logique(-s) qui l’anime…

DSC_0855

Les trois jours étaient également l’occasion de dîner avec des amis-collègues. Certes nous avons déjà très bien déjeuné ( le traiteur HE – Huitrière & Eole nous a proposé les deux jours durant en buffet déjeunatoire avec des plats, salades et desserts de très, très bonne facture (rare pour des événements de ce type – merci aux organisateurs), mais il fallait quand-même se restaurer le soir…. non ?!

Ainsi La Manufacture ! Recommandé par D.J. j’y suis allé avec une collègue pour fêter notre collaboration depuis quelques années… Très bon menu, bons vins — une adresse à retenir.

Ou aussi Le Lion d’Or – ou nous avons dîné en groupe – par rapport à la Manufacture, c’est moyen, mais la bonne ambiance et le jardin a pcompensé.

Et le dernier soir Dîner de Gala (c’est le terme que nous employons mais point besoin de smoking) dans le Musée Autoworld (avec une collection d’automobiles impressionnante)

DSC_0932

Mes nuits je les ai passées à l’hôtel  Motel One de Bruxelles, lieu cosmopolite, plutôt avec un jeune public. Je l’avais apprécié il y a 4 ans pour son bon rapport qualité-prix, et y retournerait bien une autre fois. Pour la prochaine rencontre du réseau des traducteurs franco-allemands (à Vienne – Autriche – cet octobre – il n’y a déjà plus de place à Vienne dans cette chaîne).

Avant de partir vendredi direction Düsseldorf (91 ans de ma mère) j’ai encore fait un petit tour de piste dans la ville.

Un grand merci à Dominique Jonkers et Chris Durban pour l’organisation de cet événement.

PS Un collègue (Tim Barton) a fait un joli résumé de ces trois jours.

http://www.anglopremier.com/blog/?p=819

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans photographies, Traduction, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Impressions bruxelloises – UETF

  1. princecranoir dit :

    Je découvre ici le monde de la traduction, j’apprends même des nouveaux mots (« traduel ») et constate que nos points de chute se ressemblent (je reviens de quelques jours de vacances à Cologne où j’étais hébergé à l’adagio, voisin du Motel One). Merci 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Philisine Cave dit :

    Ta photo avec la jeune femme au chapeau blanc et à robe orangée assise sur un banc public est très réussie. Jaurais adoré la faire. Bien vu ! Bises

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s