Paris au mois de novembre 2021 – Baselitz

Petite virée à Paris pour assister à la remise du Grand Prix de la Traduction 2021 (Ministère de la Culture – Société des Gens de Lettres) décerné cette année à Sophie Benech, traductrice du russe vers le français. (Boris Pasternak, Ludmila Oulitskaïa, Iouri Bouïda, Varlam Chalamov, José Corti (Œuvres complètes en prose de Léonid Andreïev, Contes Juifs, Récits fantastiques russes), Le Bruit du Temps (Œuvres complètes d’Isaac Babel….etc…Prix remis par Roselyne Bachelot-Narquin.

Occasion de parler avec des traducteurs et du Prix de la Traduction Pierre-François Caillé que nous allons remettre la semaine prochaine. Je n’ai pas trinqué avec Madame la Ministre mais c’était comme si.

J’ai profité le lendemain matin, avant de rentre de nouveau à Grenoble/Biviers (c’est nettement plus calme de chez nous qu’à Paris), pour faire un tour dans l’exposition-rétrospective du peintre « néo-expressioniste » allemand Hans Georg Kern, né à Deutschbaselitz en 1938 et qui a adopté le nom de toile « Baselitz« .

J’avais déjà le plaisir de voir ses sculptures en 2011. Là, c’est une exposition assez réussie permettant de saisir l’évolution de ce grand peintre allemand.

Sa peinture n’est pas toutafé « ma tasse de Chartreuse » mais elle interpelle de par sa radicalité et le discours sous-jacent.

[ à gauche le tableau « complet » Waldarbeiter – point de bascule du peintre avant de présenter ses œuvres « à l’envers » à droite un détail]

Voyez mes bafouilles juste comme un « teaser » – si vous voulez voir (et comprendre) mieux allez voir le site de Culturieuse (elle a vu une riche rétrospective en 2018 (en Suisse – Bâle) et en parle formidablement bien !!) – Beaubourg montre juste dans la dernière salle qqs tableaux des dernières années qui n’avaient pas encore vu le jour/la toile à l’époque.

Je rajoute encore quelques photos des œuvres (prises avec mon téléphone portable). Essayez y aller un matin – vous risquez croiser des visites guidées pour des écoliers. C’est un vrai plaisir d’entendre les petits (j’en ai observé des enfants de 9 – 11 ans max) – ils réagissent avec leur ventre – et c’est jouissif.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Art et peinture, Traduction, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Paris au mois de novembre 2021 – Baselitz

  1. princecranoir dit :

    J’ai d’abord cru qu’il y avait un prix Baselitz pour les traducteurs. Sans doute avais je déjà la tête à l’envers.
    Bravo à la lauréate, et félicitations au photographe qui saute du Ministère aux toiles d’un grand artiste néo-expressionniste. Je constate au passage que le maître est toujours de ce monde et m’en réjouis ! 🖌️🎨

    J’aime

  2. CultURIEUSE dit :

    Merci pour tout! Chouettes photos!

    Aimé par 1 personne

  3. Elisa dit :

    Merci pour l’info. Je suis à Paris en fin de semaine, j’espère que j’aurai le temps de faire un saut

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s