Livre Inter 2013 – Yves Ravey : Un notaire peu ordinaire

ravey

Faisant honneur aux livres concis et courts des Editions Minuit, Yves Ravey nous propose dans son 12e roman un thriller franco-provincial. Le titre pose déjà les jalons, il y aura donc un notaire pas comme les autres….Dans une langue en apparence très simple, épurée et d’une linéarité toute en ellipses, l’auteur nous raconte à travers un narrateur omniscient (même s’il n’est vraiment présent dans les évènements qu’au début et à la fin de l’épisode…..) l’histoire d’une femme-veuve-mère qui aura peur pour sa fille (qui sort avec le fils d’un notaire – celui du titre) depuis que Freddy, son cousin, sort de 15 ans de prison (pour viol d’une fille)…..
« Des histoires, j’en ai des dizaines. Mais peu tiennent de bout en bout. Il faut savoir abandonner celles qui n’ont pas la densité suffisante » disait Ravey dans une interview. Là, sur 100 pages à peine, l’histoire tient debout (ou de bout en bout), il y a une ambiance (un peu surannée – « cyclomoteur », « album photo » ), avec des signes minuscules qui accompagnent ou font avancer l’histoire jusqu’à son climax, des images qui semblent précises mais qui , en réalité, n’ont pas toujours des contours très nettes (et laissent la place au lecteur de « se faire un film » (télé)).

Le roman – qui se lit en deux petites heures sans peine – ne m’a pas laissé des traces, ça glisse, s’est tellement lisse et raboté de tout superflu que le lecteur ne garde rien, sans bruit nui fureur….
Yv. en avait fait une (meilleure) critique récemment :
http://lyvres.over-blog.com/30-index.html

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Livre Inter 2013 – Yves Ravey : Un notaire peu ordinaire

  1. Yv dit :

    D’accord avec toi en partie pour le côté désuet ou démodé, par contre je ne pense pas qu’il n’en reste rien ensuite. Certes, j’ai lu des livres plus incisifs chez Minuit, mais des nettement moins bons ailleurs. Une histoire malgré tout pas si banale que cela avec des personnages peut-être pas assez poussés

    J'aime

  2. Ping : Mathilde – La fille de mon meilleur ami |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s