Loin des hommes

Très beau film « classique » – dont le sujet résonne particulièrement fort aujourd’hui. (Nous y étions à 9 – et tout le monde a aimé).

594635.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La trame du film (mis en scène par David Oelhoffen)  vient d’une petite nouvelle (à peine 10 pages) de A. Camus.

Nous sommes en 1954 en Algérie. Un ancien commandant, français, d’origine catalane et né sur les terres d’Algérie (« pour les Français, on était des Arabes, et maintenant, pour les Arabes on est des Français« ), est devenu – après la guerre et la mort de sa femme – instituteur dans un endroit reculé d’Algérie (à une journée de marche du prochain village) – c’est Viggo Mortensen (Le seigneur des anneaux, A history of violence, Les promesses de l’ombre (!!), A dangerous method, Sur la route…).

images (5)

Il doit, contre son gré, livrer aux gendarmes un Arabe (qui a assassiné un proche) (Reda Kateb – vu récemment dans « Hippocrate »).

loin-des-hommes-un-grand-western-crepusculaire_1

Trajet quasiment kafkaïen. V.M. (Daru) doit protéger le prisonnier contre les Arabes, contre les  Français qui commencent à être la cible d’attentats. Les deux qui vont se rapprocher de plus en plus au cours de leur périple (dialogues rares et intenses), seront faits prisonnier de(s) rebelles…. et libéré par les français. Souvent Daru va proposer à l’Arabe de partir, lui montre le chemin, mais ce dernier est carcan de son passé, son histoire….. va-t-il pouvoir s’en sortir?…..

téléchargement (3)  images (4)

Film aux allures d’un western, mais centré sur le duo d’acteurs formidables. Réflexions toute en retenue et finesse  sur la morale, justice (des hommes), la folie des crimes et vengeances de sang, l’honneur (belle tension triste et déçu quand les soldats français « libèrent » les otages et tuent les rebelles, pourtant sorti se rendant sans armes – « vous n’auriez pas dû tirer., vous n’auriez pas dû…. » – qui porte en son fort intérieur les germes d’une révolte contre son « propre » (?) camp…. Oui, ça aussi, le film nous l’offre….: le grand fossé entre les Français et les Algériens, fossé toujours pas comblé aujourd’hui….

images (6) images (7)

Petit film humaniste d’un classicisme bienvenu – porté par deux acteurs formidables (V. Mortensen parle – lui-même – français et arabe dans le texte….).  Très belle musique de Nick Cave et Warren Ellis –  http://www.nickcaveandwarrenellis.com/works

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Loin des hommes

  1. culturieuse dit :

    Viggo Mortensen est un acteur fabuleux! Il a joué dans « la route » d’après le magnifique roman de Cormac McCarthy (et non « sur la route » d’après Kerouac ;-)).

    J'aime

  2. Asphodèle dit :

    J’adore Vigo Mortensen mais si en plus, tu me dis que c’est tiré de Camus, je vais y courir (enfin, façon de parler^^)…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s