Vingt-cinq ans deux carrières

Voici le premier livre que j’ai reçu grâce aux agents littéraires (http://www.les-agents-litteraires.fr) récemment découverts (Merci!!). La page web de la maison d’édition qui a bien voulu m’adresser un exemplaire (http://www.potentieldaction-editions.com/) présente le livre dans une collection dénommée « Partages de vies » qui donne l’opportunité à celles et ceux
qui possèdent le talent de l’écriture de faire partager leurs vécus
… » puisque « …la vie offre parfois des expériences inattendues et profondes qui mériteraient d’être partagées par le plus grand nombre… »

Me voilà donc plongé dans quelques scènes de la vie d’un autre. Drôle de petit livre avec ses 15 courts récits (nouvelles quasi-indépendantes) retraçant 25 années de la vie de l’auteur qui, après avoir été maître-nageur dans la fonction publique se convertit en coach sportif avec le statut de profession libérale. Point de départ le « Mal de dos » (c’est aussi le titre du premier
de ces récits) qui est, pardonnez-moi la métaphore lourde, la « colonne vertébrale » de l’opuscule.

Moi aussi, j’ai pu (dû), après presque 20 ans de salariat dans une grande banque, vivre le chamboulement d’une vie professionnelle en passant dans le monde des travailleurs indépendants ; le parcours évoqué a donc tout naturellement éveillé ma curiosité.

L’auteur décrit la confrontation de ses connaissances professionnelles initiales (école, université du sport, formation permanente) avec ses propres impressions nées de son expérience professionnelle et l’élaboration de sa propre méthode de remise en forme orientée vers une activité physique du « bien-être ». En fait, il « livre ses impressions sur son déracinement (né en Corse il vit à Paris), ses choix, ses incertitudes,…et relate des moments déterminants de sa vie».

De quoi parlent ces petites « nouvelles » ? Par exemple d’une
préparation clé à un marathon (« …la réussite sportive passe nécessairement par une bonne préparation physique, une
organisation matérielle adaptée et un soupçon d’humilité vis-àvis de la performance. C’est la leçon que je tire de cette histoire »
. (p.66)), la Montée du Monte Rodondo en Corse – 2620 m avec un dénivelé de 1600m – récit d’un calvaire sous le soleil corse, la description d’une journée de coach….

L’écriture est très simple avec quelques dialogues qui, à mes oreilles, ont sonné légèrement faux (ainsi p.ex. celui sur les vins corses p. 54 -…. « je considère Paris comme un territoire neutre en matière de goût. En fait, c’est pratiquement le seul endroit où l’on peut apprécier à sa juste valeur n’importe quel vin sans être influencé par sa culture d’origine »). Mais l’ensemble est sympathique, les pensées et réflexions de l’auteur (qui découlent souvent du bon sens) peuvent être lus d’une traite (notamment les chapitres sur le mal de dos : « mon expérience me dit qu’il faut chercher du côté de la sédentarité…les personnes qui pratiquent de manière régulière une activité physique modérée se sentent mieux dans leur corps… c’est donc l’absence prolongée de mouvements qui expose le corps à cette pathologie qu’est le mal de dos..» – p.116).

Pour adhérer davantage à ce livre j’aurai préféré plus de réflexions partagées sur les doutes de l’auteur aux divers carrefours de sa vie (p.ex. avant le saut du fonctionnariat vers la vie de profession libérale), plus de détails aussi sur son approche des clients, leur psychologie, des détails « colorés » puisqu’il en voit du monde. Peut-être j’aurai souhaité une écriture plus « intime » aussi – En fait, je pensais souvent, lors de la lecture,
que l’auteur se dévoile certes un peu, mais qu’il reste finalement toujours habillé, se cachant derrière un drap de mots passe-partout parfois pas assez léger : «… Le fort degré de
motivation qui les habita ensuite et l’assiduité dont ils avaient fait preuve facilita en peu de temps leur progression au point d’envisager la réalisation de beaux exploits sportifs
(p. 56)…».

Ainsi je donnerai, si on me demandait, avec une pointe de regret – je ne pensais pas faire une 1ere critique aussi peu enthousiaste – une Note de 2,5/5 à ce petit livre.

Pour aller plus loin dans l’approche de JP Nucci voici aussi sa page web : http://jean-pierre.nucci.over-blog.com/

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s