Archives par mot-clef : critique de livre

Marée basse ou La volupté de nager

« Ma mère a deux visages : son visage de maison, obscur, et son visage de natation, lumineux.«  Le 10e livre lu dans le cadre du Livre Inter 2018 4e de couv’ de l’Editeur Nager. Nager pour fuir les contraintes, pour … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Faire mouche

Lu dans le cadre du Livre Inter 2018  – sous le signe d’un Saint-Joseph blanc de très bon aloi et un Chasse Spleen formidable après 2h de carafe) 4e de couv’ À défaut de pouvoir se détériorer, mes rapports s’étaient … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Fief

Lu dans le cadre du Livre Inter 2018 Un vrai uppercut ou un jab ce roman ! (le jab n’est pas une arme aussi offensive que le direct, le crochet ou l’uppercut, mais le coup le plus indispensable par rapport … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

Eugenia

Lecture loin, loin des livres qui ont fait la renommée de Duroy (l’autobiographe sismographe et auto-fictionnel qui nous sert son histoire familiale, la douleur de l’enfance, le déclassement de sa famille aristo, ses histoires et hésitations d’amours )…. Exit donc … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

C’est moi

4e de couverture (chez Minuit)  Depuis son licenciement, Tristan et moi on vivait côte à côte plus qu’ensemble. Les jours se suivaient et se ressemblaient, les livres s’entassaient par terre et le canapé, qui fait office de lit, à quoi … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Opéra hispano-russe

Un thriller mélodramatique et historique de Victor del Arbol qu’un James Gray devrait mettre en images…..dans une excellente traduction de Claude Bleton 4e de couv’ Gonzalo Gil reçoit un message qui bouleverse son existence : sa soeur, de qui il … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

The heart goes last

Le dernier né de Margaret Atwood – lu en allemand (Das Herz kommt zuletzt) dans une excellente traduction de Monika Baart (la version française s’intitule : « C’est le cœur qui lâche en dernier » – traduit par Michèle Albaret-Maatsch) chez Laffont Lors de … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires