Deux (petites) toiles

Un film vu à la TV (plus précisément sur ARTE.TV) a tracé son sillage de sorte à ce que j’en parle ici.

Film suisse de Andrea Štaka qui se passe en Croatie (en croate et un peu d’anglais – sous-titré) et se trouvait sur la liste des candidats au Prix du Cinéma Suisse 2021… Mare est le prénom d’une femme qui habite avec son mari (son amour de jeunesse) et leur 3 enfants près de l’aéroport de Dubrovnik dans une maison louée (il y a le risque que les propriétaires souhaiteront un jour la récuperer) ….

Mare joué par l’excellent, lumineuse et crève-l’écran Marija Skaricic et la fée de logis/femme au foyer comme on n’en fait plus bcp : linge, repas, propreté de la maison…. sans reconnaissance ni aide des autres membres de la famille, mari peu loquace (et point intéressé par l’éducation des enfants) davantage par contre des émissions TV et de faire régulièrement son coït hygiénique.

Tout ceci est montré dans des plans calmes, collier de perles d’une vie ordinaire, dans laquelle rien de renversant se passe. Un jour Mare va rencontrer un des ouvriers sur le chantier de l’extension de l’aéroport de Dubrovnik. C’est un polonais, juste là pour une mission CDD.

Mare aura une liaison avec cet homme (plus jeune que son mari). Elle est submergée d’émotions qu’elle n’a plus vécu depuis des années et commence à rêver obsédée par l’idée (non partagée par son amant) de partir avec lui dans un des avions qui survolent toutes les 30 minutes le ciel au-dessus de la maison. Partir pour laisser derrière elle la monotonie de son quotidien…..

Beaucoup de ce que je dis là n’est pas exprimé expressis verbis, mais par les images, les métaphores (le mari est agent de sécurité à l’aéroport et on peut le voir aussi comme gardien de la prison familiale – ou l’aridité des paysages qui font écho à la monotonie de sa vie). L’intensité du regard de Mare, sa manière de se laisser bercer par le clapotis enveloppant de la mer…. disent plus que 10 pages de dialogues.

Parfaitement sous le triste charme de ce petit grand film qui fait de la banalité d’une vie ordinaire un grand sujet.

On est fait pour s’entendre

On est fait pour s’entendre

Nettement plus léger et « grand public », porté par des acteurs « charmants » cette comédie française sur un homme devenu malentendant et dont la vie va changer une fois accepté son « handicap » remédié par un appareil auditif….

Rien de renversant à priori mais grâce au regard tendre de Pascal Elbe (qui joue aussi cet homme et qui s’est basé sur son vécu personnel pour concocter le scénario (à vrai dire une suite de « sketchs » dont certains très bien vus et réussis, d’autres un peu moins).

On passe un très bon moment souriant (quelques scènes bi, mais contrairement à « Mare » rien ne reste longtemps à part le souvenir d’avoir vu des acteurs très attachants (Sandrine Kiberlain, Emmanuelle Devos, François Berléand, Valérie Donzelli) …

Donc attendez que ça passe à la TV un jour….sauf si ce début de décembre humide et froid vous pèse trop….

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Deux (petites) toiles

  1. CultURIEUSE dit :

    Oui, excellent film que « Mare », l’actrice et la réalisatrice touchent en plein coeur avec cette histoire qui doit être arrivée bien souvent…

    Aimé par 2 personnes

  2. Bibliofeel dit :

    Le Mare semble bien prometteur ! Merci pour le partage.

    J’aime

  3. princecranoir dit :

    Le je t’aime moi non plus au flux et reflux de « Mare » me tente bien après cette lecture.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s