« Barre-toi »

Get out (de Jordan Peele) 

Bon petit thriller de série B+ ou « film d’horreur social » ou encore renouvellement des séries Z……

get-out-affiche

Dommage que j’avais lu les Cahiers du Cinéma du mois de mai qui – bravo !!! – ont spoilé à donf ! Toutefois, la mise en scène de ce petit bijou est suffisamment futée, bien nourrie par l’histoire du cinéma et aménageant deux trois surprises qui m’ont fait réagir par de petits sursauts …. (faut quand même savoir que je ne regarde à priori pas de films – ni de séries TV – proches de la catégorie « horreur/zombie »), suffisamment intéressant donc pour qu’on puisse regarder les « aventures » de notre héros black invité dans la famille de sa copine blanche avec un plaisir grandissant.

téléchargement (1)

Je vous économise le rappel du film (sage) de Stanley Kramer (1967) « Devine qui vient dîner ? » qui a servi de schéma de départ à « Get out » qui en effet commence comme une gentille comédie (sitcom) s’il n’y avait pas déjà une toute première scène – genre prologue – d’une scène allusive à « Halloween » suivi illico presto d’une scène plan-pan….. Comme le disent les Cahiers du Cinéma : « en moins de cinq minutes et quelques répliques, les bases sont jetées pour procéder à un panorama des attitudes blanches envers les noirs. » (p. 57).

téléchargement (2)

Rose va inviter/emmener donc Chris chez ses parents (« Tes parents savent que je suis noir ???? »)… les parents d’une gentillesse too much, fans de Obama…. des petits moments de rires (en partie jaune) qui peu à peu  vont virer vers un sentiment d’inconfort, renforcé par les comportements du personnel noir de la maisonnée…. on comprendra vers la fin du film le pourquoi….

Je ne dis qu’une chose : Chris sera pris en otage par la famille …. et cela se terminera mal pour pas mal de monde…. Chris par contre s’en sortira.

Le mélange absolument parfait de réalisme et outrance (vers la fin), de comique (in-volontaire) et de terreur (réelle) font que ce petit film est un vrai bijou (et plus profond qu’on ne pense) : voir les scènes dans lesquelles Chris s’adresse à la femme de ménage de la maison (Georgina) (Betty Gabriel) … sa/ses réactions sont d’une complexité jouissive puisqu’elles se passent aussi au niveau linguistique (langue des quartiers noirs contre celle des riches blancs – – « snitch, rat » seront remplacé par « tattletale » – (« je ne suis pas un mouchard et ne te balancerai pas »  vs « rapporteur »).

téléchargement

Toutefois, film absolument à déconseiller aux personnes qui n’aiment pas des scènes violentes (les derniers 15 minutes….!!) ….  Critikat dit ceci : « Get Out », à vrai dire, c’est plutôt ce que l’on aurait envie de hurler aux spectateurs dans la salle après une bonne heure plutôt réussie, afin de leur éviter la déception et la frustration d’une dernière demi-heure qui remet le film dans les charentaises élimées du gore plan-plan. http://www.critikat.com/actualite-cine/critique/get-out/

Ce film à petit budget ($4,5 millions) a déjà rapporté quelques $170 millions de recettes !!!

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour « Barre-toi »

  1. Elisa dit :

    Je me suis laissée entraîner vers ce film avec la promesse d’un scénario super original et j’avoue, les scènes de violence, bôf bôf… Malgré tout un bon moment 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s