Archives par mot-clef : Ricardo Piglia

Plata quemada – Argent brûlé

Drôle de roman zulma-esque noir: en exergue une phrase de B. Brecht: « Il y a pire que braquer une banque : en fonder une. » Le ton est donné. Ricardo Piglia ( bien traduit par François-Michel Durazzo* ) nous raconte une … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires