Archives par mot-clef : dystopie

The heart goes last

Le dernier né de Margaret Atwood – lu en allemand (Das Herz kommt zuletzt) dans une excellente traduction de Monika Baart (la version française s’intitule : « C’est le cœur qui lâche en dernier » – traduit par Michèle Albaret-Maatsch) chez Laffont Lors de … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Les buveurs de lumière – The sunlight pilgrims

« Quand les adultes entendent grincer une petite porte sombre dans leur cœur, ils montent le son de la télé. Ils s’enfilent un verre de vin. Ils disent au chat que c’était juste une porte qui grinçait. Le chat sait. Il … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Vases sacrés – calices ambulants

« … il a même des romans. J’ai lu un Raymond Chandler, et j’en suis maintenant à la moitié des Temps difficiles, de Charles Dickens. Je lis vite, avec voracité, presque en diagonale, pour essayer de m’en fourrer autant que je … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Dystopie (?) islandaise

Je « sors » du nouveau livre de Eirikur Örn Norddahl (dont j’ai adoré  Illska) Une plongée dans un Islande (et un Monde) sous surveillance quasi-orwellienne acceptée par (quasiment) tous…. Ce n’est pas le pays des Trolls et des paysages magnifiques qu’il … Lire la suite

Publié dans Livres | Tagué , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Homard m’a tuer

Orwell (1984) et Truffaut (Fahrenheit 451) ne sont pas loin dans le film-fable dystopique  « The Lobster » de Yorgos Lanthimos qui a reçu à Cannes cette année le Prix du Jury. IMG_2135.CR2 Fini la séduction ! Couple, je te hais. Rires … Lire la suite

Publié dans Cinéma | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires