Sixt-Fer-à-Cheval

Randonné avec des amis d’Annecy autour de Sixt-Fer-à-Cheval avec ses falaises, cascades en Haute-Savoie au-dessus de Cluses …. (1h15 de voiture de Saint-Jorioz)….

Départ du Parking des Fardelays (on aurait pu monter davantage mais on voulait faire une boucle (et celle-ci repassait – par le refuge des Fonts et La Celière – plus facilement par ce petit parking)…

Ascension assez soutenu mais sans « bavante » direction le refuge d’Anterne.

300m plus haut passage « obligé » par les cascades Pleureuse et Sauffaz et poursuite de la montée à travers des forêts et bientôt des prairies …

Après un piquenique et une dernière heure de marche arrivée au refuge Alfred Wills.

Je pense que ça date 10 ans que je n’ai pas dormi dans un refuge. Je pense qu’on était une bonne vingtaine (au lieu de 47) – Covid oblige (ce Corona nous a obligé aussi de porter un sac-de-couchage… pas de couettes lors de la pandémie – et pour la douche (et les WC) c’était un peu limite (formidable queue) – mais accueil très sympathique et un repas très bon (soupe, riz-poulet ou fondue, cake) (- même la carte de vin était surprenante).

Rencontre avec des gens peu ordinaires (notamment un couple + ami) qui marchaient de Calais à Nice – top départ en mai… arrivée prévu fin juillet… (dont 28 (!!) jours de pluie !)

Peu de ronfleurs, lumière éteinte (et Silence!) à 21h30. Levée vers 7h et départ après le pdj direction Lac et Col d’Anterne. La montée nous a offert de saisissantes images (notamment le « ballet » des moutons…) sous l’oeil vigilant des rochers….

Arrivée au lac paisible (il y a des personnes qui y bivouaquent (mais vu que c’est une Réserve Naturelle) ils doivent plier leur tente à 8h30.

Après la traversée de plusieurs névés et de ruisseaux arrivée au col d’Anterne – malheureusement avec un Mont Blanc disparu derrière un banc de nuages… (mais on voit la mer des glaces)

Par ailleurs, on revoyant les indications d’horaires de marche il faut dire qu’elles ont été fait pour de (très) bon marcheurs. Il faut en effet marcher bien bien vite pour rester dans les clous (ce qui n’était plus le cas pour nous lors de la descente – 1200m de dénivelés ont laissé des traces dans nos genoux… – et on a mis grosso modo une heure de plus pour arriver à notre voiture) – sans tenir compte d’une pause de presque une heure au refuge Les Fonts (très agréable – et bien meilleure impression que Albert Willis – mais plus petit aussi)

Lors de la descente vers Les Fonts observation de la Nature

Randonnée bien « sportive » mais réjouissante…. pas ou très très peu de réseau dans ce coin – donc idéale pour faire un régime 2.0 ou pratiquer l’abstinence web, FB et/ou whatsapp…. mais embêtant si des amis, agences immobilières et/ou agences de traduction (pardon !) laissent des messages (on s’approche d’une date pour la promesse de vente de notre appart’).

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Photo, photographies, randonnées, Randonnés, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sixt-Fer-à-Cheval

  1. Bibliofeel dit :

    J’aurais aimé ! Mais nos randos dans les Cévennes ardechoises étaient bien…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s