Deux comédies françaises – Alfred, Nicolas et François

Film réjouissant en tous point de vue (intellectuel, linguistique, humoristique, même cinématographique avec ces accents Godryesques et ou Meliès-que).

Je vous invite à lire la critique du Tourdecran /Princeranoir que je partage à 120%.

Les deux ALFRED | LE TOUR D’ECRAN (wordpress.com)

J’en ai vu pas mal de films de Anne Fontaine (qui semble aimer changer de registre aussi vite que mois de chaussettes).

Une nouvelle fois elle m’étonne. Elle nous sert une comédie légère plus profonde et grinçante que ne laissent supposer les imitations (plutôt fines) faites de deux Présidents bien réels et rajoute « même » un zest de combat féministe.

A la recherche ce samedi d’un film léger je n’étais pas déçu. Certes, l’écriture et le schéma d’ensemble (c’est plutôt une suite de sketchs plus ou moins bien écrites) ne sont pas faits pour entrer dans le panthéon des comédies françaises (on aurait ben pu couper par-ci, par-là, resserrer un peu, puis même soigner la critique du système politique, ou même appuyer un peu, là ou ça fait mal) mais la salle (on n’était qu’une bonne douzaine) a souvent rit, et c’est suffisamment rare pour ne pas le souligner.

Nicolas a envie de refaire de la politique pour contrer Mme Le Pen …. et s’allie pour ça avec François qui vit tranquillement en Corrèze avec sa femme vétérinaire (l’excellente et lumineuse Pascale Arbillot). By the way, Doria Tillier qui joue la femme de Nicolas (elle est chanteuse lyrique – mais nous offre une chanson à la Carla B. à se tordre) n’est pas mal non plus dans son registre

Dujardin est Nicolas (il en reprend quelques tics – bien réels – mais n’en fait pas trop), M. Gadebois se limite a souligner la rondeur molle et normale de M. Holland. Ah oui, et encore quelques moments sympathiques avec le garde de corps « philosophe et intellectuel » de Nicolas.

Il faut prendre le film pour la pochade qu’il est et on passe un réjouissant moment.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Deux comédies françaises – Alfred, Nicolas et François

  1. princecranoir dit :

    Merci beaucoup pour le lien !
    J’imagine que tu voulais écrire GoNdry-esque et PrinceCranoir 😉
    Je ne me suis pas déplacé pour ces « Présidents », refroidi par quelques avis plus mitigés que le tiens. Mais je ne manquerai pas d’y jeter un œil dès que l’occasion se présentera car j’aime en général ce que propose Anne Fontaine.

    Aimé par 1 personne

    • lorenztradfin dit :

      En effet….. j’ai bricolé l’article dans le Thalys entre Bruxelles et Aachen. J’ai un peu négligé le blog vu les grands changements dans ma vie …. rénovation d’une maison, vente de notre appartement à Grenoble, garde d’enfants, traductions, découverte du jardinage….. une nouvelle vie quoi….. En effet le film il suffira un dimanche soir sur la petite lucarne….

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s