La Bretagne en avril (2021) – 1

On avait bien le nez creux – Jean Castex devait trancher et nous promettre un week-end pascal sous cloche (« pas de cloche, pas de lapin »), nous le pressentions et partions dès le Mercredi 31 mars direction Bretagne pour voir notre 3e petit-enfant ainsi que notre fille (et son mari). Le petit Titouan était né le 8 mars (date prometteuse) et nous ne voulions en aucun cas attendre jusqu’à une fin de confinement redouté.

Patatras, le soir du 31 M. Castex a pris la décision que nous redoutions, avec, pour le week-end des aménagements (sur lesquels nous nous sommes bien appuyés jusqu’à notre retour le mercredi d’après, avec nos petits-enfants parisiens – récupérés Gare de Lyon – dans les bagages).

Arrivés à Quimper (après avoir traversé Paris à pied – Gare de Lyon à Gare de Montparnasse – avait l’air presque fantomatique), A. & T. et Titouan avaient pour l’occasion « loué » par Home-Exchange (c’est là que la Miss bosse) une petite maison à une 20aine de minutes, à Treffiagat, avec une belle vue – très confortable et agréable.

Quimper, ville que je n’ai plus revue depuis les années 80 (avec mes voyages comme accompagnateur-guide-interprète) a bien changée.

La ville semble bien agréable, mais tristounet de voir les restaurants et bars fermés.

Pendant 2 jours balades dans le « coin » (avec une petite Fiat louée on suivait le van de la petite famille vannoise).

Au programme notamment Ile-Tudy et le Cap Sizun (Audierne).

Ile-Tudy (presqu’il du Pays-Bigouden) : avec une belle plage de sable fin, de petites (et parfois très belles maisons), petites ruelles…. On s’est dit que ça doit être l’enfer ici en plein été…..

Triste là aussi, malgré un temps plutôt clément, de voir les café et bars fermés pour cause de la Covid…

La journée de la « vraie » balade – départ pour Audierne (ou nous nous sommes ravitaillés) et départ pour une balade de presque 3h…. (en passant par la pointe de Lervy), oui le petit Titouan profite déjà pleinement de l’air marin.

Après le front de mer

le retour vers les voitures s’est fait « à l’intérieur » de ce bout de terre accueillant (mais assez venté) .

T. nous a montré aussi La Torche (Plage La Torche-Tronoën) paradis des surfeurs… (il en est) – « un éperon rocheux battu par les vents » – avant-goût des rochers et plages que nous allions voir plus tard sur la Presqu’ile de Crozon.

Après 2 jours et demi nous avions (certes aussi à cause du petit Titouan) l’impression d’être partis au moins depuis 4 jours, et les montagnes nous manquaient aucunement.

(suite Bretagne – Presqu’ile de Crozon & Concarneau)

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Photo, photographies, randonnées, Randonnés, Voyages, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La Bretagne en avril (2021) – 1

  1. Béatrice dit :

    Merci pour cette bouffée d’air marin

    Aimé par 1 personne

  2. Philisine Cave dit :

    Superbes photos, comme d’hab !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s