Automne doré – Goldener Herbst

sur les quais de Grenoble

Dans un pays « covidé » et confiné je vous propose une fenêtre pleine d’oxygène. Ce n’est pas « Couleurs d’une incendie » l’article le plus lu sur mon blog (bizarrement nettement plus que le dernier de P. Lemaitre) mais une sorte de « feux de l’automne ».

J’ai eu le plaisir, juste avant le confinement décidé par le gouvernement français, d’accueillir chez moi mes chicoufs parisien (E. presque 7 ans et M. 3,5 ans) – occasion de leur montrer et faire vivre un peu « les montagnes » (« regarde les Alpes Opa » disaient-ils en voyant les cimes de la chaine du Belledonne).

Au cours de la semaine deux fois montés au village de Sappey (en voiture c’est à 15 minutes – Info toutefois pour les Non-Grenoblois : il y a un bus qui part du Musée (env. 40 minutes) y aller tôt , toujours bcp de monde) –

Evolution de la population à Sappey-en-Chartreuse entre 1962 et 2015

Ci-dessous vous pouvez voir l’évolution de la population de Sappey-en-Chartreuse entre 1962 et 2015. On peut y voir que la population de Sappey-en-Chartreuse est passée de 234 à 1,119 habitants. Cela représente une croissance démographique de 378.2 % (entre 1962 et 2015) avec une augmentation de 885 habitants.

La densité est donc passée dans le même temps de 16 habitants par km2 en 1962 à 74 habitants par km2 en 2015.

… une fois pour randonner et picniquer une autre fois pour faire un « accrobranche » (il y’en a pour tous les âges !!!) – il faudra attendre le déconfinement pour y retourner…

Vu le peu d’expérience des petits fauves en marche nous nous sommes contentés de faire une petite boucle d’à peine 2h….

Rencontre avec « des chevals » et discussions vives sur le cycle de vies des feuilles d’arbres….

Autour du terrain de jeu (basket, tennis et piste de VTT pour les petits) quelques vues sur la nature – qui fait comprendre pourquoi la population du Sappey a enregistré une si forte hausse – sachant que ce ne serait pas pour moi…)

Pour rendre plus « saisissant » le contraste Sappey-Grenoble – voici qqs photos prises lors de la sortie des petiots par le funiculaire de la Bastille (montée en funiculaire, descente par les escaliers)

Pas la même chose, même des petits le remarquent, et vous le font remarquer.

Ni le Sappey, ni Saint-Hilaire

Vue de Saint Hilaire sur la vallée du Grésivaudan

ni le Vercors sont désormais accessibles. Il faudra se contenter comme en mars/avril de cette année de la nature qui s’offre dans la ville même.

C’est bien reposant – juste un peu frustrant… dans une semaine je reconnaitrais de nouveau toutes les pierres…

Heureusement il y a des artistes des rues qui surprennent avec leurs œuvres toujours renouvelées.

« Stay safe » – « Restons positifs, restons négatifs ! » Bizz de Grenoble !

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Art et peinture, Photo, photographies, randonnées, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Automne doré – Goldener Herbst

  1. Bibliofeel dit :

    Bravo pour cette superbe chronique
    Tout me parle, les photos d’une région magnifique où nous avons passé nos dernières grandes vacances en 2019, l’évocation de l’automne… Souvenir d’un repas délicieux au café de la place suivi d’une grimpette digestive dans la montagne au dessus de l’accrobranche. La vie d’avant quoi…🤗😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s