TENET — LE TOUR D’ECRAN

Quantique of solace « In girum imus nocte et consumimur igni » (Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes dévorés par le feu) Virgile Dix films. Christopher Nolan avait jusqu’ici réalisé dix longs métrages. Singuliers mais solidaires, ils se raccordent à une œuvre commune, gravitent autour d’un même axe. L’étape suivante s’appelle « Tenet », une […]

TENET — LE TOUR D’ECRAN

Trop feignant pour écrire un texte sur ce film (merci pour ta critique plus fouillé que je ne l’aurai faite) – vu un soir, masqué et dans une salle clairsemée. Pour être franc, j’ai été un peu largé par l’histoire mais embarqué tout de même par un époustouflant début et un rythme soutenu….. c’est spectaculaire, mais je suis sorti en me disant « so what !? »

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour TENET — LE TOUR D’ECRAN

  1. princecranoir dit :

    « So What ? », c’est un peu la question existentielle par essence. Mais en effet, l’exercice tortueux qui consiste à se jouer des règles de l’entropie ordinaire a de quoi déboussoler.
    Ton compas a choisi de pointer vers ma critique, j’en suis flatté.
    Bonne lecture.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s