La loi du rêveur

Loi du reveur Pennac

Un peu de liberté (d’écrire) par le rêve dans ces temps de con-finement ?

Présentation de l’Éditeur (Gallimard)

«L’ampoule du projecteur a explosé en plein Fellini. Minne et moi regardions Amarcord du fond de notre lit.
— Ah! Non! Merde!
J’ai flanqué une chaise sur une table et je suis monté à l’assaut pour changer l’ampoule carbonisée. Explosion sourde, la maison s’est éteinte, je me suis cassé la figure avec mon échafaudage et ne me suis pas relevé.
Ma femme m’a vu mort au pied du lit conjugal.
De mon côté je revivais ma vie. Il paraît que c’est fréquent. Mais elle ne se déroulait pas exactement comme je l’avais vécue.»
Daniel Pennac.

CIMA-SAINT-SEBASTIEN

Ça commence avec un souvenir d’enfance avec l’ami, comme un rêve, avec la lumière qui coule comme de l’eau…. on revient dans la « réalité éveillée » en passant par Saint Sébastien et Federico Fellini. (j’apprends que un de ses films « Amarcord » veut dire dialecte romagnol»  «Je me souviens»).

Pour être honnête – à ma tristesse – je dois avouer que je n’ai pas trop accroché. Le style de Pennac entre oralité et précision d’orfèvre m’enchante guère, même si c’était peut-être bête de le lire à un moment j’ou j’ai bcp travaillé pour des fonds d’investissements et leurs erreurs de paris sectoriels en 2019, et n’en parlons pas de leur perspectives pour 2020 qui se sont évanouis avec le Covid-19…..

Certes, il est doué pour raconter, l’art de conter semble être inventé par lui, mais, tout en me laissant porter par le récit – toutefois lecture en diagonale parfois – j’attendais toujours un véritable but, une fin à recevoir…. tant pis pour moi, il m’a « juste offert » de belles images (le village englouti, l’idée de la lumière qui se déverse tel un liquide), quelques réflexions sur l’écriture, sur sa « maison dans le Vercors » et fait un joli hymne aux rêves de Fellini qui ont pris formes (soit en images qui bougent – à l’écran – soit dans un beau livre (« Le livre de mes rêves« ).

9782081506251            freder10

C’est assez court ( 167 pages très aérées), facile à lire, malgré quelques acrobaties entre réel et rêve) et à mon avis difficile à mettre sous la catégorie « roman » – pour moi cela s’approche à un Essai (coloré) pessoaesque et fourre-tout.

Fllini - Lebration

Ecrit un Dimanche de Pâques confiné après une séance de « Zoom » avec la famille, une demi-bouteille de Chasse Spleen (2013) sortie trop tard de la cave (donc un peu fraîche) et la fin d’un 1er jet d’une traduction de 10.000 mots (à relire demain – mais oui, je ne serai toujours pas en montagne … et le Président de la République nous annoncera encore davantage de confinement) – donc pas en mode « critique aimable » (à propos critique : la dernière livraison de l’actuelle équipe de rédaction des Cahiers du Cinéma  parle de « Qu’est-ce que la critique » et la « règle du « je ») …. je pense que ce qui vaut pour le cinoche peut s’appliquer à la lecture aussi….

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La loi du rêveur

  1. princecranoir dit :

    Mieux revoir Amarcord si je comprends bien (ou faire une balade en montagne… Si on peut).
    Les dessins sont sympas pourtant.

    Aimé par 1 personne

  2. CultURIEUSE dit :

    Ouiii, le journal de ses rêves, extraordinaire!
    Pennac m’a beaucoup plu il y a longtemps, la saga Malaussène se bouffe en moins de deux. Pour les jeunes adultes un peu réfractaires à la lecture…Mais celui qui me reste est son essai « comme un roman », ode à la lecture, que je recommandais chaudement aux parents d’élèves. Daniel Pennac devait être un prof fabuleux.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s