Prix Shadow International

Hah, ce prix là vous ne le connaissez pas encore.

20181219_153646-e1545231742238.jpg

Inter Shadow Cabinet

Les (fidèles) lecteurs de ce blog savent que depuis quelques années maintenant un groupe d'(H)amical-lecte(u)rs participe en parallèle (en « shadow-cabinet ») aux délibérations  du (vrai) jury du Prix du Livre Inter qui comme vous n’êtes pas sans le savoir choisit entre 10 livres de la littérature française son élu. Pour nous 2018 était déjà la 9e Edition (!)

L’hiver approchant ce même groupe d’amis s’est dit : Mais pourquoi pas lire quelques livres de littérature étrangère, traduits donc en français, et décerner un Prix Shadow International (pour la gloire de la lecture!)

Nous avons donc – en petit comité – fait un 1er choix parmi une quinzaine de livres (critères : un seul livre par langue de départ, un pays européen, livre sorti au grand maximum il y a 18 mois, un nombre de pages total permettant même aux lecteurs « lents » de lire 5 livres en 2 mois et demi).

Le choix du « Comité de sélection » s’est porté sur les livres suivants (par ordre alphabétique) :

« Asta » –  Jon Kalman Stefansson  (islandais – traduit par Eric Bory)

« Les huit montagnes » – Paolo Cognetti (italien – traduit par Anita Rochedy)

« Un éléphant dans le jardin »  – Meryl Kureyshi (allemand – CH – traduit par Benjamin Pécoud)

« Patria » Fernbando Aramburu (espagnol – Claude Bleton)

« Smile » – Roddy Doyle   (Ang. – traduit par Christian Mercier)

Il y a quelques jours nous avons organisé (merci encore A. et I. !!) la soirée de délibération. Nous étions une petite douzaine (chacun avait lu au moins 4 livres de cette liste !) .

Chaque livre a été traité, à tour de rôle, pour tout un chacun. Interdiction de parler mal d’un livre pendant le premier tour de piste (c’est parfois très dur !)

Après 3 heures (!) de débats, les bulletins de vote ont été déposés. Deux jours plus tard deux lecteurs qui pour des raisons professionnelles ne pouvaient pas assister à la soirée nous ont encore adressé le nom de leur « préféré »  ce qui a fait pencher la balance nettement pour « Smile ».

Gagnant : « Smile » suivi par « Asta » et « Les huit montagnes ».

Ces débats sont un exercice redoutable et confirmation farpaite de ce que chaque lecteur vient avec son petit bagage, et de ce que plait à l’un peut rebuter l’autre.

Ainsi il y avait plusieurs lecteurs/lectrices qui ont eu de mal avec le l’éclatement du récit de « Asta » (qui est tombé des mains des uns, et a été mis sur un piédestal par l’autre moitié…..). Ce que l’un trouvait « naïf » dans certains propos ou relations dans « Les  huit montagnes » était considéré comme vrai et touchant, vibrant même par d’autres. « Smile » qui déconcertait certains sur les premières pages a conquis les lecteurs au fur et à mesure de l’avancement et a scotché quasiment tout le monde avec son « twist ».

Et comme le disait APS : « C’était un vrai plaisir d’être avec vous tous, toujours, quelque soit le livre, cette envie de partager les vibrations que les récits déclenchent en nous… »

Tous les participants  sont partants pour  continuer les lectures intershadow et inter-nationales en 2019

 

 

 

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Challenge, Livres, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Prix Shadow International

  1. Philisine Cave dit :

    J’ai beaucoup ton récit des discussions. C’es ce que j’ai adoré pendant des années lorsque j’assistais à mon comité de lecture et que nous nous écharpions sur une histoire ; chacune avait raison à sa façon. Je te souhaite de très belles fêtes, une excellente trêve et je t’embrasse.

    J'aime

    • Philisine Cave dit :

      Je reprends sans fautes d’orthographe, de grammaire et de « taper trop vite sur le clavier sans se relire » !!!
      J’aime beaucoup ton récit des discussions. C’est ce que j’ai adoré pendant des années lorsque j’assistais à mon comité de lecture et que nous nous écharpions sur une histoire ; chacune avait raison à sa façon. Je te souhaite de très belles fêtes, une excellente trêve et je t’embrasse.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s