Mon désir le plus ardent

1609-cover-if-5a6867abcc91c

Présentation de l’Éditeur

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

Mon désir le plus ardent est le portrait d’un couple ancré dans le temps présent qui affronte avec courage et humour les épreuves de la vie. Avec sa voix pleine d’énergie, tout à la fois drôle et romantique, Pete Fromm nous offre une histoire d’amour inoubliable.

Ähnliches Foto

C’est mon amie Simone qui a parlé bien de ce livre, ce qui m’a incité de l’acheter ! Toutefois je ne suis pas sorti aussi enthousiaste qu’elle…. pourtant je pense être sensible aux belles histoires d’amours.

Déjà le décor du début de l’histoire dans les sublimes paysages du Grand Teton (et de la rivière Buffalo Fork) – vous emporte, mais les paysages restent en fin de compte en arrière-plan.

Maddy et Dalton sont guides de rafting dans le parc national de Grand Teton au Wyoming. Les deux aiment passionnément leur job. Maddy est avec quelqu’un mais elle va tomber amoureuse de Dalton (et vis-versa). Ces premières pages sont sublimes… et page 68 ils sont mariés… Ils vont créer leur propre boite de rafting… vont bien entendu réussir (plus ou moins bien – avec bcp de boulot), tentent d’avoir un enfant (Dalt dit bien justement (tzz) « le plus marrant c’est quand même d’essayer ») – et plouf Maddy va tomber malade (je ne spoile pas – c’est marqué en 4e de couv’ – voir ci-dessus).

A partir de là, le lecteur accompagne le (beau) couple dans sa lutte pour avoir une vie la plus normale possible … Dalton, qui est amoureux fou, est/sera prêt à tout pour sa dulcinée. Il quittera son métier, qu’il aime si passionnément, retrouvera un (ancien) métier qu’il avait délaissé… et gagnera sur tous les fronts. Dalton voit toujours plus loin que le bout de son nez et prévoit la vie future (et lisible dès la 1ere page (!) de sa femme et s’y prépare, y prépare aussi la maison dans laquelle ils vivent… et se trouve ainsi quasiment diamétralement opposé à Maddy qui jusque là n’a voulu/ne veut vivre qu’au jour le jour….

Bildergebnis für beau garçon + rafting + pagay

Multitude de sujets donc, traitement sensible et loin d’un misérabilisme auquel on aurait pu s’attendre avec cette saloperie de sclérose en plaques. La traduction (de Juliane Nivelt*) est belle. Notamment pour rendre vivant (et crédible) les souvent savoureux dialogues…. (comme fait pour le ciné).

Toutefois, Dalton était trop bon/beau pour être vrai (pour moi) et il me manquait finalement un peu plus d’accrochages ou de tension vu que « les épreuves de la vie » on n’en à tous (soit nous-mêmes) soit dans notre entourage plus ou moins proche …

Je suis donc resté un peu en dehors, même si j’ai lu le livre quasiment d’une traite (après, comme je l’ai déjà dit, avoir aimé follement les premières 100 pages), quand-même aspiré par cette histoire pas ordinaire.

Ici le lien vers l’article de Simone :

https://lectriceencampagne.com/2018/04/26/mon-desir-le-plus-ardent-pete-fromm-gallmeister-americana-traduit-par-juliane-nivelt/

D’autres lecteurs ont moins aimé les premières 100 pages pour ne plus décrocher (notamment après la bascule – la chambre d’At….) jusqu’à la dernière page….

*Ancienne du master en traduction littéraire de l’institut Charles V, Juliane Nivelt est traductrice et éditrice d’anglais. Elle a travaillé pour les éditions Le Robert, Harrap’s et JC Lattès.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Mon désir le plus ardent

  1. Ah ! Je pense qu’on ne peut pas toujours être tout à fait en phase; pour moi, ce livre est merveilleux, je l’ai aimé d’un bout à l’autre. Sans doute un moment de ma vie où j’avais besoin de cette beauté. Si tu veux plus de tension, c’est « comment tout a commencé » que tu devrais lire – si ce n’est fait – , pas drôle du tout et extrêmement tendu, Merci pour le lien, en tous cas !

    Aimé par 1 personne

    • lorenztradfin dit :

      Peut-être tension n’est pas le bon mot. … je crois que je n’ai pas crû à l’homme quasi parfait et au filtre bienveillant …. dans une phase pleine de mauvaises surprises et des tsunamis de mots….

      J'aime

  2. CultURIEUSE dit :

    Au-delà de l’écriture que j’aime beaucoup, l’histoire de Dalt et Maddy m’a autant émue qu’agacée. C’est un véritable amour idéalisé qui nous est décrit au travers de Dalt, j’aimerais y croire, mais comme toi, je reste sceptique. Maddy est admirable dans sa force, je ne l’ai pourtant pas trouvée très attachante en tant que personne. Malgré tout, c’est une belle histoire d’amour, et j’ai pensé à l’écume des jours. Pas réaliste, mais idéale.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s