Blade Runner 2049

blade-runner-2049-poster-ryan-gosling

Blade Runner

Une semaine bien remplie – une (très) grosse traduction livrée, une soirée riche en émotions (« Le monde d’hier » avec J. Kircher à la MC2), dernières réflexions sur les arguments/traducteurs à défendre lors du Jury du Prix Caillé, et départ pour Paris ….

Moment bien choisi pour me réfugier dans les salles obscures et me faire mon idée de la « suite » de Blade Runner (« Blade Runner 2049 » de Denis Villeneuve), un des films le plus attendu de la rentrée.

C’est que ce cinéaste a « osé » d’accepter de faire la suite (plus de 30 ans plus tard) au film de Ridley Scott, œuvre charcutée à plusieurs reprises (7/8 versions), toutefois « inoubliable », marquant, hantant à jamais les esprits des spectateurs de tous générations, qui elle était la toute première adaptation cinématographique du grand Philip K. Dick (« Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? ») influençant ensuite une floppée d’autres films de S.F. (Totall Recall, le 5e élément, Dark City, Matrix…).

C’était la séance de 22h (le film dure 2h47)…. A la sortie, un couple me demande… »Alors ? » J’ai dis « formidable », « captivant, hypnotisant » un « digne successeur » – on me dit   « Vous avez raison pour l’hypnose – je me suis endormi. » « Mais chéri, » rétorque sa femme  » tu étais fatigué…. Il n’est pas mal le film, un peu lent, mais pas mal. »

Blade-Runner-2049-trailer-breakdown-37

C’est vrai, nous sommes à des km lumière des blockbusters à montage rapide ce qui peut dérouter pas mal de monde. D. Villeneuve nous a pondu un poème visuel digne de du grand Tarkovski (connu pour ses films longs et lents – « Stalker », « Sacrifice »… et côté décors un zeste de Métropolis (Friz Lang ) – ah ces archives kafkaiëns, les escaliers, les lumières ondulantes dans l’immeuble du méchant consortium……

478800.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai pensé à « Sacrifice » en voyant l’arbre de Villeneuve – et « Stalker » en voyant le chien de Deckard.

1922230.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

« K » (Ryan Gosling – monolithique digne de son état de droïde/replicant parfaitement humain – le K = celui de Kafka ou de Philip « K » Dick ?) est chargé d’éliminer les « survivants » d’une ancienne génération de machines (désobeissantes et développant une « âme ») pour faire place à une nouvelle génération encore plus parfaite (et surtout obéissante). Lors d’une « mission » il va découvrir un élément qui va le « transformer » et quitter le chemin du « robot humanoïde obéissant ». Sa quête/son enquête va l’emmener vers des usines ou on fait travailler des enfants (un Jeunot n’aurait pas pu aire plus glauque), va le mener vers Rick Deckard (Harrison Ford – le Blade Runner du film de R. Scott)…

blade2

Je ne vais pas narrer la suite, ni la fin – qui restera, un peu comme la version directors cut de R. Scott, ouverte à toutes interprétations…. Je me bornerai juste à dire que tout spectateur un peu ouvert au genre de SF (il y en a qui détestent profondément) se doit de voir se film d’une beauté visuelle renversante.

La vision apocalyptique de notre monde, les brouillards toxiques, les décharges à pertes de vue, le grouillement des villes noirs…

La mélancolie qui se dégage des personnages en quête d’amour (formidable l’idée de la réplicante hologramme qui devient si « vraie » et semble éprouver des sentiments (partagés), la force évocatrice du noir, gris,ou du clair-obscur ou ocre des paysages…., les clin d’œil aux grands du cinéma, les références discrètes au 1er Blade Runner….

111251.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour moi un grand film.

 

 

 

 

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s