The young lady

Film peinture à voir !

142707.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Glaçant et brûlant ce film à petit budget sur la base d’un roman russe (lorgnant lui-même du côté de Macbeth et Flaubert. https://fr.wikipedia.org/wiki/Lady_Macbeth_du_district_de_Mtsensk_(roman)

Une jeune femme (Florence Pugh – retenez son nom !) est mariée (par intérêt) à un homme (assez riche – et sous la coupe de son papounet) qui n’en a cure. Elle va tourner rapidement en rond chez elle et jettera son dévolu – lors d’une absence très très long aussi bien de son mari que de son beau-père – sur une nouvelle embauche de son mari, qui saura satisfaire ses besoins charnels et combler le vide de sa vie (l’acteur de ce palefrenier est pour moi peut-être le seul personnage pas assez habité et crédible).

22Vilhelm Hammershoi-Interior, Sunlight on the Floor-1906

Interior, Sunlight on the Floor 1906 Vilhelm Hammershoi 1864-1916 Purchased 1930 http://www.tate.org.uk/art/work/N04509

Une fois « installée » la situation tri-angulaire autour de laquelle évoluent d’autres personnages (notamment une servante noir) le drame peut prendre son envol.

L’ensemble se passe dans une région sauvage, triste, venté et dans une maison qui m’a rappelé tout le temps les peintures de Hammershoi, le vide protestant des couloirs, montées d’escaliers, chambres….

357177.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

La stylisation (bcp de plans fixes – qui renforcent le jeu des acteurs et accentuent le vide, l’ennui) rajoute au sentiments d’oppression et d’asphyxie qui débouchera sur une violence inouïe (mais terriblement « feutrée »).

Un petit bijou ce film. Fans de films bruits et fureurs à montage rapide s’abstenir. Fans des Hauts de Hurlevent ….allez-y les yeux ouverts…. ne serait-ce que pour l’actrice qui arrive à vous faire avaler le naturel d’un encore-enfant, le rire heureux, la démence (?), la violence ….. et cela sans sourciller, hypnotisant.

espagne_la_pereza_casas

(un autre tableau auquel j’ai pensé – l’ennui – ici la « Paresse » Ramon Casas –  – dans un grand lit)

 

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour The young lady

  1. Je surveille les affiches ici !

    Aimé par 1 personne

    • lorenztradfin dit :

      Ce n’est pas un « feel good movie » et si tu jettes un coup d’œil sur allocine (if ever) tu verras qu’il y a pas mal de spectateurs qui trouvent « qu’il n y’a rien qui se passe », « c’est ennuyant » … et pourtant…!!. Très grand avantage pour ceux qui n’en peuvent plus : peu de paroles + film (très) court : 1h25 ! Serré au cordeau – tout ce qu’il me plait, laissant de la place au spectateur et son intellect !

      Aimé par 1 personne

  2. ah, je me fie plus à toi qu’à Allociné ! Moi j’aime ces films. Certaines femmes n’est guère bavard mais en disait long. Et comme toi, assez des bavardages

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s