Aquarius

Non, ce n’est pas la chanson du Musical « Hair », mais le nom d’un immeuble dans la ville brésilienne Recife.

365157-jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Le réalisateur Kleber Mendonça Filho inspiré par la relation avec sa mère (une intellectuelle, femme forte et atteinte d’un cancer) crée le personnage de Clara (voir traits ci-dessus – jouée par la très belle Sonia Braga). Elle vit seule dans l’immeuble sus-cité – juste accompagnée par intermittence par une domestique – , son mari est mort depuis 17 ans, l’immeuble se vide vu qu’un promoteur immobilier rachète les appartement un par un, et bute sur Clara, qui ne veut pas vendre (malgré un prix largement au-dessus du marché). L’immeuble se trouve sur le front de mer (et en face de la belle plage de Recife – infestée par des requins)… le rêve du promoteur, c’est d’ériger sur cet emplacement une résidence surveillée « The New Aquarius ». Confrontation de deux mondes, de deux conceptions différentes,une lutte sans merci.

542306-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Mais ce n’est pas tout … A cette ossature déjà sous tension se rajoutent, comme un mille-feuille scénaristique : les relations de Clara avec ses enfants (et petits-enfants), sa relation avec sa domestique, sa relation avec son passé (son cancer aussi – suite auquel il y avait une ablation du sein), sa relation à la sexualité – » comme moyen de protection contre la solitude, l’isolement, la vieillesse… » (citation de K.M.F.) – (ah le moment ou elle se paie un gigolo après avoir vu une scène de porno tournée dans son immeuble, quelques jours à peine après avoir dû encaisser qu’un homme s’enfuit rapidos après avoir appris l’ablation de son sein….!), les relations avec ses amies, avec la création, à la modernité (elle adore les 33-tours…. – mais le mp3 et le streaming aussi…)…, sa relation avec les gardes-côtes, les voisins, le passé….. et sans oublier le contexte brésilien (corruption, l’écart grandissant entre riche et pauvre..)

035868-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Les 2h20 du film passent en un éclair (avec peut-être deux-trois moments un peu plus relâchés) portées par une mise en scène tout en finesse et délicatesse (quelques magnifiques idées : notamment celle évoquée ainsi par les Cahiers du Cinéma dans leur n° 725 de septembre : « Dès l’ouverture, un objet s’était d’ailleurs imposé comme une sorte de sésame  pour le reste du film : une commode à travers laquelle la tante de Clara, alors qu’était célébré son soixante-dixième anniversaire, se souvenait des étreintes (ébats je dirais) qui avaient lieu sur le meuble, des décennies avant. Pendant le reste du film, la commode sera là, dans l’appartement de Clara, comme un appel à ouvrir la source aux souvenirs. »

351626-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Un très beau film pleine d’humanité que je conseille vivement ! En sortant du film nous sommes tombés d’accord que cela faisait un bien fou de voir un film qui fait confiance à son histoire, qui ne recourt pas à la vitesse et au montage, qui crée des moments de tensions par la seule mise en scène, qui arrive à montrer une dispute familiale assez dure SANS une once d’hystérie (n’est-ce pas Xavier D. ?) et SANS chi-chi filmique…

Et last but not least, une actrice inoubliable qui peut m’appeler quand elle veut…

portrait-sonia-braga-prix-d-interpretation-feminine-a-cannes_exact1900x908_l

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aquarius

  1. Oh ! Bel article ! J’ai hésité, je crois qu’il est encore à l’affiche ici, si je trouve le temps, je vais aller le voir.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s