Iles Éoliennes (3) – Stromboli

DSC_0248

Arrivée à Stromboli. Là aussi accueil par la camionnette de l’hôtel Miramar (http://www.miramarestromboli.it/home.php?lan=fr – selon leur site le plus ancien hôtel de l’île (depuis 1928) cité par ailleurs dans les bonnes adresses de l’article du Monde dont j’ai parlé en saison 1)… en effet un très agréable hôtel (3* italiennes) B&B….en étages-terrasses – chaque chambre à une belle vue sur la mer et la plage de pierres noirs – ainsi qu’en se penchant un peu sur le Stromboli, situé derrière l’hôtel.

 

Nous avons rapidement accès à nos chambres (à cette saison environ occupé de 2/3 max.) et partons illico presto à la découverte + recherche d’info sur la possibilité de monter sur le Stromboli.

Toutefois désenchantement rapide au bureau des guides (il faut s’inscrire dans une des deux agences sur place pour pouvoir faire l’ascension) : épaisse couche de nuages et peu de chances de voir « LE » spectacle du cratère crachant …Les interlocutrices, dont une magnifiquement belle femme « romaine » , laissaient entendre qu’il y avait peu de chances de voir que ce soit qu’il fallait essayer le lendemain et/ou encore le surlendemain…. Tout dépend du vent ici qui de plus peut changer d’un moment à l’autre (notamment après le coucher du soleil) – nous faisons noter une option pour le soir et une pour le lendemain – et on refléchissait…

Déjeuner dans une trattoria –  https://www.facebook.com/trattoriagechistromboli/ – très bonne qualité ….

DSC_0250     DSC_0443

et belle vue sur la mer. Baignade ensuite et décision de quand même faire la montée et éventuellement de la refaire le lendemain (dernier jour sur l’ile) …

DSC_0326

Sieste pour les uns, baignade pour moi – c’est quand-même quelque chose d’avoir la mer à ses pieds…- , et à 16h30 rebelote chez les guides pour finalement faire la montée, jouer au loto avec la visibilité, l’activité du volcan….

DSC_0289

Nous serons un groupe de 16 personnes (qqs français, pas d’italien, 2 couples d’allemands,  et de nous 6 seulement 3 valeureux) qui malgré le peux de chances de voir quoi que ce soit montent. (prix 28E/personne) Le guide va prendre à la moitié de la montée un couple anglais avec lui (en tête du groupe) puisqu’ils n’arrivaient plus à suivre. Le couple d’une bonne 4Oe d’années, visiblement pas très à l’aise avec la marche, a loué le matériel (chaussures etc.) pour  accompagner leurs deux enfants mineurs (la mère m’a bien dit en arrivant en haut (« Yes, I did it !!! ») aurait préféré rester à la plage ). Ce changement organisationnel ralentissait fortement la montée (et encore davantage la descente de nuit – dans les faisceaux des lampes frontales). Vers les ¾ de la montée nous entrions dans les nuages, une grisaille épaisse, on ne voyait à peine  5 m plus loin, resserrement du groupe. Parfois un petit grondement comme des hélicoptères ou avions  mais rien indiquait qu’on était sur un volcan.

Arrêt finalement près d’abris faites pour durer. Mise de casques et de masques – papier – (conte la poussière surtout). Le soleil couchant passait par moments à travers les nuages, mais c’était furtif – et pas d’éruption perceptible.

Un peu de déception quand-même, mais content d’avoir fait la montée de cette montagne mythique.

La descente, dû premièrement au couple anglais mais aussi par un sol meuble très poussiereux (16 personnes qui marchent sans soulever leurs pieds ça crée des nuages de particules – je ne vous dis pas la douche….après) et last but not least, la visibilité restreinte par les faisceaux des lampes frontales….ne semblait pas prendre fin. Nous arrivâmes presque 30 minutes après un groupe parti deux minutes avant nous.

2e jour Stromboli

DSC_0308

(5h le matin) 

Plage pour la plupart – moi j’ai préféré aller à la chasse d’images, beau ciel bleu, le Stromboli sans coiffe nuageuse….

 

J’ai fait une sorte de repérage de l’Observatoire,   https://www.facebook.com/osservatoriostromboli/  un restaurant duquel on  aurait une vue – vous voyez les chaises ? – , la nuit sur les éruptions (c’est également le point de départ d’une montée d’une heure vers un point de vue sur la coulée de lave….)

DSC_0334

C’est sur l’axe de cette coulée que les bateaux, la nuit, se placent pour proposer aux touristes de voir les éruptions de la mer. A ce moment – vers les 12h je pensais encore remonter le soir (donc refaire la montée du soir précédent) – mais à partir de 15h le sommet se couvrait de nuages….

Donc nous sommes partis tous cette fois-ci vers 18h vers l’observatoire et la montée vers la plateforme d’observation. Très très belle ballade, facile quand on est Chartreux ou Vercorien un peu moins pour les amis parisiens.

DSC_0395

Arrivés là-haut avec un vent terrible (confirmation que les personnes montées au cratère n’auraient rien vu non plus cette nuit) ….nous discutons avec un Suisse fana de volcans (il nous a montré des vidéo/photos sur son smartphone qui m’ont fait pâlir de regrets) – et assistions à un coucher de soleil magnifique (et pourtant il n’y a pas plus classique et « déjà vu » – discussions quasi-philosophiques par ailleurs sur l’adjectif « unique » …

 

Ce n’est que lors de la descente que nous avons pu, quel régal (!!), voir des éruptions (toutes les 15 minutes environ) – une à moitié chemin et 3 autres assis, dans le noir de la terrasse de ‘lObservatorio, penchés parfois sur nos ceviches et autres pizze, voilà les feux d’artifices des entrailles de la terre…..

DSC_0429

Finalement nous avons donc vu un peu de ce que nous avions cherché et espéré. (2 bateaux avec touristes sont partis bien avant ces éruptions…) – la prochaine fois j’y vais avec mon trépied …, promis)

Et comme pour Vulcano : 2 liens vers un blog intéressant  :

http://volcanspro.azurseisme.com/stromboli-italie/

http://volcanspro.azurseisme.com/stromboli-2014/

 

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Photo, photographies, randonnées, Randonnés, Voyages, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Iles Éoliennes (3) – Stromboli

  1. Il faut être un sportif chevronné ou avoir de bonnes jambes. Très beau reportage 😀

    Aimé par 1 personne

  2. CultURIEUSE dit :

    Tu cherchais le « green ray  » avec ce coucher de soleil? comme Tacita Dean?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s