Jeunesse – Youth

Jeunesse, vieillesse, détresse, tristesse…..

de-g-a-d-l-acteur-britannique-michael-caine-jane-fonda-et-l-acteur-americain-harvey-keitel-presentent-le-film-youth-au-festival-de-cannes-le-20-mai-2015_5342225

Je suis encore ému : je viens de voir le film de Paolo Sorrentino « Youth », poème visuel dédié au temps qui passe, un film que certains ont mis dans la catégorie « pire film du monde » (navet moraliste et passéiste/ nanar mystico-grotesque), d’autres par contre criant au chef-d’oeuvre.

Je n’irais pas jusque là, mais malgré une stylisation parfois poussée à l’extrême, une délectation cynique dans la mise à nue de personnages felliniens et/ou absurdes – je n’ai vu finalement que la tendresse (poétique) que Sorrentino a pour ses vieux somnambules qui ne se disent que « les belles choses de la vie » et jamais ce qui fait mal.

Michael Caine (fameux) joue un chef d’orchestre mondialement connu (la reine d’Angleterre souhaite qu’il dirige un des ses chefs-d’œuvres (ce qu’il refuse – comme un gimmick – pour l’accepter finalement (moment touchant))…. Il se trouve dans un hôtel luxueux suisse avec sa fille (et assistante – Rachel Weisz) – elle sera plaqué par le fils de son ami (Harvey Keitel – formidable comme d’hab’) et « remplacée par une bimbo.

téléchargement

Cet ami est un réalisateur (has been – sans vouloir l’accepter) qui travaille avec une équipe sur son dernier film (testament) qu’il souhaite tourner avec son égérie de 11 films ( Jane Fonda – scènes courtes mais superbe).

https://www.youtube.com/embed/r9Q43XozHoE« >

Autour de leur face à face quotidien, le ballet du personnel, des personnes (âgées) qui souhaitent se remettre en forme, des jeunes (femmes – une Miss Univers qui va laisser les messieurs bouche bée) aussi, galerie de fantômes (comme l’acteur Paul Dano) ou un sosie de Maradonna…

paolo-sorrentino-indigo-film-youth-la-giovinezza

Ce qui touche c’est que derrière ces vieilles peaux (vieux pots – pourtant ils ne savent souvent pas quoi faire de leur peau) derrière le fard, se tapit encore) la beauté, une lumière étincelante, âme jeune…. Tableaux magnifiques, parfois des promenades devant un paysage montagnard (Grisons – Wiesen) immuablement beau, images léchés sur fond sonore magnifique (formidable BO éclectique de David Lang).

Je peux comprendre que certains reprocheront au film les scénettes alignées comme des perles, parfois limite du plat (« alors tu as pissé aujourd’hui? 3 ou 4 gouttes…? » – devant un paysage magnifique) ou relevant du catalogue, parfois rageurs et tristes…Mais moi, j’étais sensible à ces scènes qui à première vue paraissent anodines pour gagner parfois en profondeur et gravité par le truchement des scènes suivantes.

De nouveau donc un film qui remue, dans la lignée de « Grande Belleza » https://lorenztradfin.wordpress.com/2015/07/10/la-grande-belleza/…. qui parle aussi des rapports père/enfant… Il sera pourtant à déconseiller aux personnes qui désespèrent en voyant les tâches de vieillesse sur leur main, ceux qui scrutent « leur peau marquée par la vie et le vitriol du temps, les rides qui sillonnent le front et les plis aux commissures des lèvres, les poils blancs qui pointent au menton, les paupières lourdes qui éteignent la vivacité du regard... » (A. Pérez-Reverte – Le tango de la Vieille Garde, p. 56)

 

Pas d’accord du tout avec mois (« film raté ») :  http://sansconnivence.blogspot.fr/2015/09/youth-de-paolo-sorrentino.html

La musique des dernières minutes du film (le concert que dirigera M. Caine) …

https://www.youtube.com/embed/7tkBymqTLN0« >

I fell complete I lose all control I lose all control I respon I feel chills I wake I know on those lonely night I know on those lonely night I know everything I lose all control I get chills I know on those lonely night I die I hear all that is left to be heard I wish you would never stop I’ve got a feeling I live near I live for you now I leave no sense behind I fell complete I’ve got a feeling I wish you moving like rain I’ll be there I’ll be there I lose all control

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jeunesse – Youth

  1. Laure Micmelo dit :

    Je l’ai adoré ce film, il m’a énormément émue.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s