ABCdaire Grenoblois

Avec C. à GRE – marché, vélo et – Journées du Patrimoine oblige – une ballade à travers les cours des immeubles de la vieille ville -notamment dans la rue Chenois – et son mobilier urbain rpeint ! . De plus une visite du Couvent Saint-Cecile (siège des Editions Glénat http://www.couventsaintececile.com/couvent-sainte-cecile/  ou https://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_Sainte-C%C3%A9cile_de_Grenoble).

Cette visite n’apporte toutefois pas grande chose (la chapelle-librairie reste le plus beau de cet ensemble au cœur de la ville) – j’ai juste appris que l’escalier est fait en pierre gris de la carrière de Sassenage… (Jardin décevant – mais je dois avouer que la rénovation/réhabilitation qui lie modernité et l’ancien a été mené avec goût et une sobriété que j’aime).

DSC_0516

En avant-première dans la galerie des peintures de la région

DSC_0513       DSC_0514

Belle lumière sur l’Isère en sortant.

DSC_0538

….et écouté un peu du concert de la découverte de The Voice (jamais vu…. mais en effet la fille a une voix particulière qui sort de l’ordinaire et des textes sympathiques)  Leïla Huissoud. 

DSC_0536

http://www.kisskissbankbank.com/leila–2

_____________________

Nous avons passé la soirée dans le nouveau restaurant ZDANK (à l’emplacement de « L’Unique » – 14, rue Fantin Latour ouvert depuis lundi 14 seulement   http://www.zdank.com/  (c’est le patron de l’Amelys http://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g187264-d5791527-Reviews-L_amelyss-Grenoble_Isere_Rhone_Alpes.html#REVIEWS – restaurant qu’il faut maintenant réserver au moins deux jours d’avance si on veut être sur d’avoir de la place pour 4 (et nous étions 8!) – qui m’a indiqué ce restaurant).

Pour moi une très bonne adresse. On a des œuvres d’art dans l’assiette, visuellement et gustativement. La photo de gauche montre une entrée que j’ai eu le plaisir de choisir. La carte fait dans le low-profile : pour cette entrée  = « Foie gras, betteraves, framboises » – d’autres convives ont choisi : « Epinards, chèvre, champignons » – et personne ne s’attendait au savant mélange, fin et d’une beauté renversante qui se trouvait dans l’assiette. Pour le reste de la carte c’est un peu pareil (« Magret de canard, panais, vanille…/Merlan/potimarron/câpre ») « …).  Desserts du même accabit … Et chaque fois les ingrédients bien mariés, présentés artistiquement, et au goût farpait. J’étais comblé.

Petite carte de vins …. La moitié  des convives trouvait cependant que la quantité servie était un peu chiche pour des prix légèrement au-dessus de la moyenne à Grenoble.  Expérience à refaire (lors d’un déjeuner p.ex. ??) ou avec des convives qui ne cherchent pas nécessairement des assiettes pleines…

cp-restaurant-zdank-14sept20151-002

Le blog de Gilles Pudlowski écrit dans ces chuchotis du lundi :

C’est la neuve table qui fait vibrer le tout Grenoble gourmand: Zdank, signé d’Alexandre Zdankevitch, 32 ans, formé auprès dans de grandes maisons parisiennes, comme le Ritz, le Bistol, le Shangri La, avant de travailler à l’Agapé Substance à la suite de David Toutain. La maison, toute neuve et de style contemporain, qui vient d’ouvrir au 14 rue Fantin Latour, avec ses deux étages (bistrot au rez de chaussée, gastro au premier) joue le cadre moderne, les mets dans le vent, les vins sélectionnés avec nez par le sommelier Thibault Ducousset ancien des Terrasses d’Uriage. C’est « la » table du moment à suivre en Rhône-Alpes.

______________________

Rando au Saint Eynard :

Accompagné de I. (venue de Norvège) et C nous avons fait un petit tour de piste d’un des classiques de la région Grenobloise : Le Mont Saint-Eynard par le Col de Vence (en boucle – il y a d’autres variantes – celle-ci est la plus facile et rapide (aller-retour en 2h30 environ)

http://www.isere-rando.com/topos/st-eynard-depuis-col-de-vence#.VgAW3t_tlBe

C’est un chemin en boucles serrées à travers la forêt – aux boucles chaque fois une belle vue sur Grenoble – malheureusement une fois en haut dans le Fort http://www.fortsteynard.com/

DSC_0540 DSC_0541    DSC_0558 DSC_0560

nous nous trouvions dans la grisaille des nuages

DSC_0549

et sommes descendus rapidement pour un déjeuner à la campagne crolloise que Y & C nous ont préparé (on aurait dit qu’ils voulaient rivaliser avec Alexandre Zdankevitch pour la présentation – mais avec des portions triplées!!!!)…..  Profité ensuite – dans leur jardin – des derniers rayons de soleil qui voulaient bien passer à travers le troupeau de nuages… avant d’accompagner C. à la gare.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Randonnés, Santé & bien-être, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ABCdaire Grenoblois

  1. Laure Micmelo dit :

    Oh que ça me fait du bien de lire ce post, de voir ma région de la capitale : envie d’un break grenoblois 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s