Corps désirable

« N’étant plus qu’une tête sur un étroit balcon d’os, comment s’identifier à l’autre, à son corps désirable. »

Les éditions Zulma avec leur belles couvertures présentent le livre comme suit :

http://www.zulma.fr/livre-corps-desirable-572117.html

corpsdesirabledef-l-572117

Drôle de sujet dont s’empare ici Hubert Haddad. Un neurochirurgien de nom Canavero (transformé ironiquement en Cadavero) (voir aussi pour mieux saisir le plaisir intellectuel : http://www.parismatch.com/Actu/Sciences/Ce-savant-promet-une-greffe-de-tete-dans-deux-ans-679022 ) effectue une greffe (réussi jusqu’ici qu’avec un chien): transplanter la tête d’un homme sur le corps d’un autre homme… Cédric Allyn-Weberson, un journaliste en campagne contre les trusts pharmaceutiques et les mafias de la finance,  vit avec Lorna une passion entière, charnelle, amoureuse. Jusqu’au jour où il va avoir un accident (?)  violent et perd l’usage de son corps. C’est sa tête à lui qui sera greffe sur le corps d’un autre….

« Comment croire à son propre passé et même à ses émotions, quand une autre histoire habite votre corps? »  (p.99)

Occasion pour Haddad de décrire toutes les sensations que le « nouveau personnage » dans sa lente appropriation de la tête/du corps peut éprouver et de réfléchir sur l’amour,  l’incarnation du désir et les illusions de l’identité…. en soulevant la gamme entière de questions éthiques et existentielles parsemée des enjeux scientifiques et une quête effrénée d’identité.

« Sa tête, car c’était bien la sienne, lui paraissait posé en équilibre instable sur l’échine de quelques pachyderme inattendu….. « Que ressentez-vous au niveau des cervicales? « Vous voulez dire de ma cicatrice ? L’impression du boa qui avale un rhinocéros, parfois.…  » (p. 87 et 89)  »

C’est Yv  http://www.lyvres.fr/2015/08/corps-desirable.html  qui m’avait donné envie de lire le livre (168 pages seulement – mais quelle densité agitatrice). Comme http://perruchenautomne.eu/wordpress/?p=4066 le lecteur ne peut pas s’empêcher de se demander, une fois posé le livre Qu’aime t-on? Un cerveau, un corps, les deux, une image, un fantasme, un fantome…Qu’est-ce- une « intégrité physique? 

Il y a un côté Frankenstein dans cette histoire, mais un Frankenstein écrit dans une langue admirable (bon nombre d’auteurs français d’aujourd’hui devraient s’inspirer de cette maîtrise….H. Haddad mène son récit quasiment à 100 à l’heure (parfois presque trop vite) qui nous emmène aussi en Sicile (Taormina, Syracuse, Catane…ou le « héro » va contempler le tableau de Agathe portant ses seins sur un plateau – de Zurbaran)

18721276_p

tout en glissant ses réflexions philosophiques et les informations (techniques)  sur l’opération dans ses pages…

Enfin, la lecture m’a également fait penser à un film (The hands of Orlac) dans lequel un grand pianiste perd l’usage de ses mains et se verra greffer des mains (d’un assassin – comme on l’apprendra peu…..)  ou aussi à « The eye » – de X. Palud – transplantation d’une cornée qui donne des hallucinations et étranges images, inexplicables à la receveuse (une violoniste)).

« Erudit » et « brillant » tout en faisant de ce sujet de société presque un thriller (avec des pics contre une société avide d’une médiatisation à outrance ((le journaliste Swen Geislar est à ce titre également un personnage qui délecte le lecteur) Hubert Haddad nous offre dans ce roman intellectuel et plaisant qui fait réfléchir, un réceptacle d’une richesse inouï  à savourer.

Adieu, adieu

Soleil cou coupé (Appolinaire)

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Corps désirable

  1. Soleggiata dit :

    Très très tentant … Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s