Les Oniriques Variations Érotiques – LOVE

Événement hors compétition cette année à Cannes « Love » de Gaspard Noé.

Assez grande déception – même si finalement, avec le recul un film plus tarabiscoté et construit que je pensais en sortant du cinoche.

Le pitch est petit et trouverait sa place sur un timbre poste :

Un homme rencontre une femme (une – très – belle brune avec une présence inouïe : Aomi Muyock )

images (1)

tombe amoureux (?) d’elle. Un jour les deux tourtereaux  vont inviter leur voisine (une blonde « quelconque » mais très jeune) et feront un trio d’une nuit (réalisant ainsi d’un coup les fantasmes de l’un et l’autre). En l’absence de Mme. lui va avoir une nouvelle relation avec la voisine, sa capote éclate – elle tombera enceinte… le couple initial se désagrège, se sépare, Monsieur est malheureux (avec l’ex-voisine et son môme… et sans elle, disparue)

377592.jpg-c_640_360_x-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est la manière de raconter cette histoire « banale » qui permettra d’étirer en un long film (2h15) ce récit. Éclaté (la rencontre, le bonheur, la disparition), avec des fading out de courtes durées (comme des battements de cils), Gaspard Noé déconstruit  l’histoire de son Murphy (vive sa loi) avec la belle Electra (je n’ai toujours pas compris pourquoi ce nom de la sœur d’Oreste), parsème le tout avec innombrables scènes de sexe (du tout doux et tendre au plus dégradant et sordide), rajoute une couche d’onirisme (c’est au moins comme cela que j’interprète certaines scènes particulièrement colorées et stroboscopiques  sous l’effet d’une prise d’opium) pour finir par une « relecture » ….il faut savoir que Murphy est étudiant d’une école de cinéma et adore Kubrick (2001 – Odyssée de l’espace) et souhaiterait faire du cinéma selon le précepte de Fassbinder : pour qu’un mélodrame soit réussi, il faut du sang, du sperme et des larmes… Et le dernier tiers du film est, à mon avis le film que Murphy aura tourné sur son échec amoureux.

images

S’ajoute à cela qu’on regarde le film en 3D qui ne réussit pas toujours la plasticité imaginée (reste la surprenante scène, dont a parlé la presse, d’une éjaculation en direction du public assez impressionnante) mais produit parfois, mais pas là on l’aurait pensé, une proximité avec les personnages stupéfiante (une séance de « pose » d’Eléctra sur un lit – d’abord habillée…) ou une belle scène « soft » et tendre sur une musique de Bach…

o-GASPAR-NOE-LOVE-CANNES-facebook

Peut-être dans quelques années on criera au chef-d’oeuvre de voyage mental dans les méandres d’une mémoire tourmentée, mais là je suis sorti en peu dépité. Par ailleurs, pour ceux qui espèrent un peu d’excitation, je n’ai pas « bandé » pour un sous dans ce film d’une tristesse et mélancolie répétitive à mourir.

Enfin, ce qui rend particulièrement « insupportable » le film ce sont moins les scènes de sexe (pour moi, mais je suis un homme, pas pornographiques – j’invite le curieux à voir des extraits de ce film et à les comparer à des vidéos de « pornfun » ou de « youporn » et il constatera rapidement que cela n’a rien à voir), mais plutôt les dialogues d’une ineptie et platitude sur ce qu’est l’amour d’après Gaspar Noé…..

ob_ff229b_kiosque-relay

Je ne conseille pas.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les Oniriques Variations Érotiques – LOVE

  1. je n’avais pas l’intention d ele voir, ça tombe très bien ! 🙂

    J'aime

  2. Le conseil sera suivi 😀

    Aimé par 1 personne

  3. CultURIEUSE dit :

    Moi, je suis curieuse de ce metteur en scène hors-norme. Mais en été, pas de ciné…ou si peu…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s