Peut-on jouir de la mort? La cigarette

âme vaporeuse ! Bonne journée

existence!

Téter la mort : quoi de plus simple et de plus délicieux ? Il suffit que je fume pour que la mort me donne le sein. Pourquoi tant reprocher ma mort au tabac ? Ma propre mère, en me donnant la vie, ne m’a-t-elle pas condamné à mourir ? Qu’importe au fond que la vie me vienne de la mort, et qu’importe encore qu’elle m’y ramène, si je puis boire la vie au sein même de la mort ?

Je mourrai, certes. Et en fumant j’accélère ma mort. Mais je respire encore. Cette bouffée, la dernière peut-être, c’est mon souffle, mon âme. Jamais je n’ai senti à ce point mon souffle rare ; la difficulté d’inspirer comme un impertinent échec de toute expiration. La cigarette est la mort pure, la mort sûre, mais toujours seulement la mort au futur. Je jouis, en accélérant ma mort, du fait certain qu’elle est pour l’instant remise à plus tard…

View original post 178 mots de plus

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Peut-on jouir de la mort? La cigarette

  1. CultURIEUSE dit :

    Merciii Lorenz! j’y ai mis mon grain(brin?) de sel…. ou de

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s