Bel homme – homme douleur

Un petit clin d’oeil à tous les internautes qui sont un jour tombé sur mon blog suite à une recherche « plus bel homme allemand » (auquel j’ai consacrés quelques lignes en 2008 et 2011)

http://web.de/magazine/unterhaltung/lifestyle/miss-internet/robin-wolfinger-iserlohn-mister-germany-2015-gekuert-30277618

wahl-mister-germany2015

Le gagnant de 2015 (élection fin 2014) :  Robin Wolfinger, 21 ans, (« grand, blond, yeux bleues, musculeux….. 113-80-105…pas la beauté type Dior, trop large…Mais il a des belles mains soignées…. » .dixit  www.welt.de ) est éducateur et travaille avec des enfants objet d’abus de leurs parents…..pas glamour donc pour un sou.

Je souhaite saisir l’occasion de cette excursion actualisante pour proposer également un approfondissement de la question du mystère de l’homme allemand…..

C’est que j’ai glané une série d’articles sur l’incapacité des hommes allemands de « flirter » – recherche déclenchée par un billet de France Inter hier : « Enquête sur les flirts et les rencontres dans les ascenseurs »…..

http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-deric-delvaux-enquete-sur-les-flirts-et-les-rencontres-dans-les-ascenseurs

« Un sondage Ipsos que révèle Le Parisien-Aujourd’hui en France, montre que les Français sont 60% à engager une conversation, 27% craignent de partager  l’ascenseur avec quelqu’un qu’ils détestent, 12% en profitent pour flirter et 4% ont déjà fait l’amour dans un ascenseur »

Ainsi je dois lire dans le blog « allemagne hors les murs »:

« Il se prend la tête, il est coincé, pas sûr de lui, nerveux et peureux, mélancolique. (…) Il ne sait pas quand il faut conclure. Au lieu de flirter, il joue le bon copain sensible. Timide dans sa veste en tricot, dissimulé derrière des lunettes d’écaille, il se cramponne dans un bar obscur à sa bière. (…) Il prend soin de lui, il est poli, gentil, toujours propre sur lui, il utilise des parfums et des crèmes, il fait des régimes et il écoute de la musique pour fille délicieusement mélancolique.

Mais quand l’heure est arrivée de se pencher pour embrasser une jeune femme, il se prend la tête. Elle ne veut peut-être pas. Elle préfère peut-être faire le premier pas. Il faudrait peut-être ne pas placer une possible relation sur le dangereux niveau de l’érotisme et en rester à un rapport platonique. »

« Softie » « Weichei-couille molle », « Warmduscher-celui qui prend des douches chaudes » (par rapport aux vrais mecs qui n’ont pas peur de l’eau froide), « pousseur de poussette » : autant de synonymes en vogue.

http://allemagnehorslesmurs.blogs.rfi.fr/article/2012/02/04/les-males-allemands-sont-ils-des-couilles-molles

La discussion a été déclenché en Allemagne suite à un article dans l’hebdomadaire « Die Zeit » « Die Schmerzensmänner »  – Les hommes douleurs  http://www.zeit.de/2012/02/Maenner  – et cramponnez vous Messieurs (allemands), les commentaires des femmes – aussi bien sur le blog frc. que dans Die Zeit – sont « cash ».

https://www.youtube.com/embed/hoZervGXQyI« >

Chanson de H. Groenemeyer – Die Fantastischen Vier (« ça pourrait être si facile, mais ce ne l’est pas ») cité dans l’article « Die Zeit » – avec, dans la vidéo des hommes « normaux » :

Nein! Komm! Nein!
Ach Mensch!
Warum denn nicht?
Jetzt habe ich dich von dem Laden
über den Wagen
bis in den Vorgarten rumgekriegt.
Doch wir treten nur auf der Stelle,
versteh doch es geht um unsre Existenz.
vergiss das Materielle,
vergiss den Job,
vergiss Mercedes Benz.
Diese Welt ist in den Miesen
und vor allem brauch sie endlich mal ne Entscheidung.
Und was sie auch brauch, ist die Liebe von allen,
da bin ich total deiner Meinung.
Wir begreifen doch eh nichts auf Dauer, wenn wir nicht
dauerhaft begreifen. Zweifeln wir an der Power, dann powern nur
an unseren Zweifeln.

Bridge:

Und sie fragt: Echt?
Und ich sag: Ja, ja!
Und sie fragt: Echt?
Und ich sag: Na klar!
und sie kommt mit auf die Bude
und sieht top aus – und ich sag’
« Ich bin der Smudo
– zieh dein Top aus! »

2x Refrain:

es könnt alles so einfach sein ist es aber nicht

Das hab ich mir irgendwie schöner gedacht.
Ich glaub ich hab irgend nen Fehler gemacht.
Ich hatte doch höhere Ziele,
wollt roederertrinken,
Vermögen verdienen über Nacht.
Statt dessen sitz ich hier den ganzen Tag
trinke zu viel Kaffee den ich nicht vertrag.
Studiere Papiere, die ich nicht kapiere
und später sortiere ich sie in ein Fach.
Wo ist der Sinn, da wollt ich nie hin.
Was bitte glauben die bloß wer ich bin.
Das kann noch was gehn.
Ihr werdet schon sehen.
Ich werde die Bude hier bald übernehmen
und läuft der Laden erst mal wie ne eins,
dann ist das alles hier irgendwann meins.
Ich bin Pate und werde euch Sklaven von allen Strapazen für immer befreien.

Das könnt alles so einfach sein, ich gönne allen
ihr Eigenheim. Denn wir wollen eh keine Arbeit, aber jede Menge Geld
und es gibt keine Fragen,
die uns irgendjemand stellt

(4mal refrain)

Schließ deine Augen und Atme tief
und hör mal auf nur das zu glauben,
was du siehst.
Du weißt genau alles durchschauen
das schaffst man nie.
Doch was du brauchst das ist Vertrauen und Fantasie.
In einem sind wir alle gleich
und auch wenn es keinem so scheint.
obwohl wir nichts wissen, weiß jeder bescheid.
Darin sind wir alle vereint.
Da fassen wir hier mal zusammen
hat alles mit dir angefangen.
Du bist irgendwann übers Wasser gegangen
und willst auch vom Affen abstammen?

Klar haben wir Fragen, aber ne Antwort
haben wir leider nicht.
Klar wollen wir fort, aber irgendwo ankommen,
können wir leider nicht.
Wir wollen ne Formel für ewigen Reichtum,
kriegen wir aber nicht.
Harrison Ford oder Xavier Naidoo
sind wir leider nicht.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Divertissement, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bel homme – homme douleur

  1. Asphodèle dit :

    Morte de rire … Je ne comprends rien à l’allemand (ni la langue ni le reste d’ailleurs), j’en apprends sur ce blog ! Bah dis donc…

    Aimé par 1 personne

  2. lorenztradfin dit :

    …. si cela peut te rassurer, moi aussi j’en apprend (après plus de 30 ans en France…). Le monde a bien changé dépuis le début des années 80 – quand j’animais encore des rencontres bi- &t/ou interculturelles F-All…… – et je me suis fendu d’un sourire en lisant les posts et articles…… belle augure pour une journée sous un ciel timidement bleu…et qui se prend peut-être la tête….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s