Flaskepost Fra P – Delivrance

Après « Misericorde » (https://lorenztradfin.wordpress.com/2013/02/06/aucune-faute-nest-impardonnable/) il y a deux ans, me voici sortant de la 3e enquête du département V de Jussi Adler-Olsen (récipiendaire du Ripper Award 2015 – le prix européen de la littérature policière) – tout content :

Délivrance (Flaskepost Fra P)

9782226245137g

Soit mes neurones étaient moins affûtes et/ou fatigués de traductions qu’alors, soit la structure, le rythme, l’histoire m’a davantage plu encore que dans le 1er de la série. L’équipe d’enquêteurs du département V (celui des affaires non-résolues) est la même : Carl Morck, Assad, son assistant syrien et Rose/Yrsa….

Tout commence par une bouteille jetée à la mer – d’ou le titre danois – (par deux garçons en captivité dans une maison de pêcheurs…), il y a une quinzaine d’années, repêchée en Ecosse et contenant une lettre en danois (donc renvoyée à Carl et son équipe)…. qui va se mettre à déchiffrer la lettre et peu à peu, très puzzlesquement, et bien entendu trouver des pistes  pour traquer un tueur en série particulièrement détraqué….mais vu ses parents (cela n’étonne guère)

« Quand tu parles, on dirait qu’on égorge un cochon, lui dit son père, alors qu’ils passaient à table dans la cuisine. D’ailleurs, c’est à cela que tu ressembles. A un porc. Regarde-toi dans la glace. Regarde comme tes traits sont laids et grossiers. Colle ton horrible groin sous tes aisselles et sens comme tu pues. Va te laver, créature répugnante. »  Page 306 – livre de poche

Adler-Olsen alterne les scènes au commissariat et/ou entre l’équipe (souvent succulentes – puisque boulot et vie privée se mêlent) avec une enquête qui avance doucement (certains diraient lentement – mais ainsi on assiste à l’analyse de tous indices et le lecteur n’a qu’une petite avance puisque les moments avec l’équipe font place à des chapitres du point de vue du tueur dont nous découvrons les plis les plus noirs nés dans son enfance, accompagnons les faits et gestes, sa double-vie avec sa femme et la préparation des crimes et ses motifs….). Pour créer encore un peu plus de suspense l’auteur intercalera des scènes du point de vue de la femme du tueur….

Pour densifier un peu l’ensemble : le criminel se choisit pour une raison que je ne dévoilera pas ici ses familles-proies dans l’univers des sectes religieuses et on apprend un peu sur leurs déviances et errances (violentes/totalitaires).

C’est donc un cocktail savant de digressions, d’une équipe épique (des policiers parfois proches du pataud et loufoque – mais profondément humain), d’un vrai méchant sadique et méticuleux (qui fera des fautes – et qu’on aime détester), une course contre la montre (page-turner), un zeste d’humour et d’amour (pas très Don Giovanni), des femmes fortes qui ne lâchent rien….

Ce n’est pas de la grande littérature, parfois un peu lent, mais de la bonne détente dans une langue facile, simple – Caroline Berg, la traductrice du danois en français a fait un très beau boulot!)

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Flaskepost Fra P – Delivrance

  1. Asphodèle dit :

    C’est le seul que j’ai lu de ce fameux Département mais j’ai beaucoup aimé, quoique le poids du livre m’ait gênée (obligée de le lire, posé à côté de moi !!! 😆 ) C’est moins subtil qu’Indridason mais mené tambour battant et drôle aussi !J’ai DOSSIER 63 dans ma PAL, il va falloir que je m’y mette…

    Aimé par 1 personne

  2. lorenztradfin dit :

    Donc tu n’a pas seulement des chevilles fines mais aussi des poignets fines et fragiles (tzzzz)? …. Je vais certainement – pour l’été – mettre un autre de ce trio sur ma PAL.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s