Youporn pour cerveaux

Le quotidien allemand (populaire) « Bild » qualifie « Soumission » (« Unterwerfung » en allemand)  le dernier roman de Michel Houellebecq, de « Youporn pour cerveaux, de Cinquante nuances de gris pour intellectuels« . Le livre est déjà un bestseller au pays de Pegida (150.000 ex) et marche du tonnerre en France. Je viens d’en finir la lecture.

Michel-Houellebecq-presente-L-enlevement-de-Michel-Houellebecq-a-Madrid-le-22-aout-2014_portrait_w858 648x415_soumission-6e-roman-michel-houellebecq-parait-mercredi-7-janvier-2015-chez-flammarion

299 pages d’un cocktail provocateur, cynique et de sexe qui m’a souvent bien fait rire.

« ….les riches Saoudiennes se transformaient le soir en oiseaux de paradis, se paraient de guêpières, de soutiens-gorge ajourés, de strings ornés de dentelles….; exactement l’inverse des Occidentales, classe et sexy pendant la journée parce que leur statut social était en jeu, qui s’affaissaient le soir en rentrant chez elles, abdiquant avec épuisement toute perspective de séduction, revêtant des tenues décontractées et informes….. » ( p. 91)

« Boris Cyrulnik c’est du lourd, un type à qui on ne la fait pas, au niveau psycho un mec à la coule, un Konrad Lorenz des humains en quelque sorte » (p. 42) – ou …. « j’avais même parlé une fois à une jeune fille, jolie, attirante, qui fantasmait sur Jean-François Copé ; il m’avait fallu plusieurs jours pour m’en remettre. On rencontre vraiment n’importe quoi, de nos jours, chez les filles. » p. 89)

Le sujet :

Un homme (traînant son mal-être et sa mélancolie cynique avec lui – accompagné de maladies diverses (dishydroses, hemoroïdes…. ahh cette déliquescence du corps)), universitaire et spécialiste de Huysmans  http://fr.wikipedia.org/wiki/Joris-Karl_Huysmans (jamais lu – et il ne m’inspire pas trop malgré tous les extraits que Houellebecq cite – Huysmans se convertit au catholicisme, tandis que son exégète se convertira après mure réflexion à l’islam…) observe le changement de la société française en 2022 (il y a de nouvelles élections présidentielles – après un 2e mandat de F. Hollande – et c’est un représentant d’un parti islamique qui va gagner face à Mme. LePen…, Bayrou devient premier-ministre….).

Nous le suivons dans sa vie quotidienne, apprenons un peu de sa vie passée (ses « histoires » de femmes – de fait il changeait d’étudiante chaque année universitaire….- son incapacité de vivre de manière épanouie avec les Autres…) – sa jeune « amoureuse » (Myriam – juive) va émigrer avec ses parents en Israël (par peur de l’islam montant) et le laisser en plan ….sa vie est d’une tristesse à mourir….  ce qui lui laisse le temps pour observer caustiquement le milieu universitaire, réfléchir sur la vie en société ou regretter la décadence de l’Europe (P. 256)

Le héros se trouvera dans une voie de garage professionnelle (après les élections gagnées par le parti islamiste)

« La fin de ma carrière universitaire m’avait – il me fallut quelques semaines avant d’en prendre réellement conscience – privé de tout contact avec les étudiantes : et alors, quoi ? Devais-je pour autant m’inscrire sur Meetic, comme tant d’autres l’avaient fait avant moi ? J’étais un homme cultivé, de bon niveau ; j’étais dans la force de l’âge, comme j’ai dit ; et si après quelques semaines d’un dialogue laborieux ou certains moments d’enthousiasme au sujet de n’importe quoi – mettons par exemple les derniers quatuor de Beethoven – seraient provisoirement parvenus à dissimuler un ennui croissant et global, à faire miroiter l’espérance de moments magiques ou d’une complicité faite d’émerveillements et d’éclats de rire, si après ces quelques semaines je me décidais à rencontrer l’une de mes nombreuses homologues féminines,n que pourrait-il s’ensuivre ? Panne érectile d’un côté, sécheresse vaginale de l’autre ; il valait mieux éviter ça…..  (p.184/185)

[ce paragraphe résume – pour moi – bien l’écriture qui coule – à la M. H. – et le caractère du héros….)

…. et sera mis à la retraite d’office avec une rémunération qui lui permettrait de bien finir sa vie en patachon  (il a la quarantaine!!!). Toutefois, après bien de réflexions et un séjour de retraite dans un monastère, il rentrera à l’université (islamiste maintenant) par la porte dorée et par le truchement d’une conversion à l’islam, ce qui lui permettra « même » d’avoir droit à au moins deux épouses (que l’université va trouver/choisir pour lui…(!).)…

Pas islamophobe pour un sou ce livre, même si l’image peinte de notre société après une prise de pouvoir démocratique (utopie? prémonition?)  par les islamistes peut glacer (femmes à la maison, soumises…., élargissement d’Europe aux pays arabes, directive en bonne voie pour faire de Rome le siège de la Commission Européenne et d’Athènes celui du Parlement, le peuple content….. ). Houellebecq lui-même n’arrête pas de le souligner dans des interviews (et conférences de presse).

Je pense que M.H. a un problème avec les femmes, même s’il écrit à un moment « si l’espèce humaine est un petit peu apte à évoluer, c’est bien à la plasticité intellectuelle des femmes qu’elle le doit. L’homme, lui, est rigoureusement inéducable.… (p.292).

Un bon cocktail, un livre alerte, qui va droit au but, avec un héro bizarre, cynique, désabuse  et un monde qui ne me rendrait pas heureux…. Quelques passages hard-core, et un traité des œuvres de Huysmans, des discussions quasi-philosophiques semées par ci-par-là…. oui une bonne lecture vivifiante qui offre plusieurs niveaux pour entrer dans le(s) sujet(s)….

Extrait d’un (bon) article qui regarde au-delà de la petite tasse de thé que je sers ici et auquel je souscris (le bloguer apparente Soumission et l’acharnement médiatique autour de « notre bataille d’Hernani à nous » ….) :   http://ab2t.blogspot.fr/2014/12/soumission-le-dernier-houellebecq-entre.html:

Note en marge : si vous voulez des exemples de ce « malheur », allez vite voir cet extraordinaire film qui s’appelle Timbuktu d’Abderrahmane Sissako, sur l’application de la charia à des populations noires musulmanes qui ne la connaissent pas, par des mercenaires arabes ou occidentaux (français entre autres) qui imposent leur ordre (matrimonial par exemple), juchés sur des 4X4 flambant neufs et armés jusqu’aux dents. Il n’est pas question de charia dans le livre de Houellebecq, mais seulement de conversion. La charia est la deuxième étape. Ce qui rend ce film fascinant et unique, ce sont aussi les « paysages urbains » typique de la Mauritanie, les ocres de cette ville de Oualata, posée comme une complexe pièce montée dans le sable du désert.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Youporn pour cerveaux

  1. culturieuse dit :

    Oui, c’est bien ce qu’il me semblait. Des gens qui ne l’ont pas lu et qui bâtissent leur amalgame. Je l’achèterais lorsqu’il sortira en poche. Et je me réjouis de voir Timbuktu. Merci.

    J'aime

  2. Au fond, ce que tu dis en filigrane, c’est un peu…que ce livre tapageur ne « casse pas trois pattes à un canard » ? Une pochade cynique pour faire parler ( et vendre ) ? Ce n’est pas du grand Houellebecq ? Un truc pour rigoler un peu ?

    J'aime

  3. je viens de lire l’article du lien, et pour moi, « La carte et le territoire » ( goncourisé ! ) était une escroquerie de la part de H. qui a du bien en rire ( tout en encaissant le pognon en Irlande, mais ça, c’est un détail…). Ce qui est le plus « sympathique – pour autant que ce mot puisse se coller à son nom, il n’y tient sans doute pas ! – chez H., c’est ce talent à se foutre du monde, je crois. Et ça marche si bien et c’est si facile, qu’il a renoncé à son écriture, celle des débuts, et ça, c’est dommage. Tu m’as donné envie de lire ce dernier livre, comme Culturieuse je vais l’attendre en poche, ce divertissement jaunâtre !

    J'aime

    • lorenztradfin dit :

      C’est vrai qu’il gâche un peu son « talent » en cédant à la facilité, aux bons mots qui font mouche ou mâl(e) ….par rapport à ses premiers livres. Mais comme j’ai lu récemment sa poésie – je ne sens finalement pas un « se foutre du monde ». En effet, il n’en a cure de ce pensent les autres…. sinon, je dirais que le style, la « lisibilité » est proche de « La carte…. » avec le venin en plus …..

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s