Bookshelf

J’ai reçu la semaine dernière une invitation d’une Lectrice en campagne http://lectriceencampagne.wordpress.com/2014/09/04/ma-bibliotheque-pour-evelyne, à participer à un Bookshelf Tag, dont voici le fonctionnement :
 Si vous acceptez de participer, répondez aux questions suivantes à propos des livres qui figurent dans votre bibliothèque et faites suivre la chaîne à cinq autres blogueurs ou blogueuses. Faites savoir à celui ou celle qui vous a invité quand vous publierez votre billet pour qu’il ou elle puisse lire vos réponses.”
 Une première pour moi – je n’ai jamais participé à un de ces « challenges » et – encore frais des vacances – je me lance un peu ragaillardi par une virée au lac d’Annecy chez G & D.
DSC_0379
 Y a-t-il un livre que vous aimeriez lire mais n’avez pas lu sachant qu’il vous ferait pleurer?
Je ne me rappelle pas d’avoir vécu ce genre de situation ou de ce choix. En règle générale, les livres ne me font pas pleurer.  Un air (d’opéra) peut me faire pleurer. Parfois un film. Ainsi, je me souviens d’avoir été interpellé dans un livre, je crois que c’était « Dans ces bras là » de Camille Laurens, par  l’air de Didon « When I’m laid in earth » évoqué à plusieurs reprises. Je ne connaissais (alors) pas cet air, et curieux (je procède ainsi souvent notamment lors de la lecture de certains auteurs de polar qui caractérisent leurs héros par la musique de jazz/blues/rock ou récemment encore lors de la lecture de « Q84 » : sinfonetta de Janacek) je me suis mis à la recherche…. et dois avouer que j’ai eu les yeux mouillés en l’écoutant et pensant à ce que je venais de lire….
https://www.youtube.com/watch?v=H3wAarmPYKU  
 Choisissez un livre qui vous a aidé à découvrir un nouveau genre littéraire.
A la réflexion peut-être …. »La neige était sale » (G. Simenon). Un des premiers livres que j’ai lu en français (j’ai gardé l’exemplaire avec – en crayon – la traduction des mots que je ne comprenais pas – ce qui me fait rigoler aujourd’hui). Si mes souvenirs sont bons c’était le premier « policier/thriller » que j’ai lu et il a entrainé des dizaines (centaines ?) dans son sillage….
 Un livre que vous voudriez relire.
Certainement « Belle du Seigneur » de A. Cohen … dont le regard sur le couple (et ses mécanismes) m’avait ébloui et interloqué à l’époque (années 80). Avec le vecu d’aujourd’hui ce ne sera certainement pas la même lecture ….. Toutefois il y a tellement de livres qui sortent chaque année, ce qui rendra difficile de relire (avant la retraite)……
 Y a-t-il une série de livres que vous préfèreriez ne pas avoir lue?
Je ne regrette pas d’avoir lu une quelconque série – de livre « stand-alone » non plus par ailleurs. Je ne m’interdis plus d’arrêter la lecture d’un livre (malgré tout le respect que j’ai vis-à-vis des auteurs (et de leurs traducteurs)
 Si votre maison prenait feu et que votre famille et vos animaux familiers soient sains et saufs, quel livre retourneriez vous chercher?
Question désarmante. Je retournerai plutôt pour chercher un tableau. Les livres je peux/pourrais les racheter (certes sans mes annotations et les cornes sur les pages …). Un tableau sera pour mois plus unique et important à « sauver ». Ou peut-être aussi mon troisième œil : ma NIKON.
 Y a-t-il un livre sur vos étagères qui vous rappelle de très bons souvenirs?
Oh il y’en a une flopée. Plein de Madeleines et de tasses de thé teintés de nostalgie du temps qui passe. Les livres dans mes étagères sont toujours représentatifs d’époques, de tranches d’âge.
 Le livre qui vous a le plus inspiré.
Cette question me rappelle une autre posée par Bunel je pense (Quel livre a changé votre vie?). Il y’en a bcp. Je pense toutefois qu’il y a un livre de poésie et nouvelles de Theodor Storm qui m’a marqué et inspiré particulièrement. D’une part pour un certain romantisme de ces poèmes et le tragique de ses nouvelles, mais, vous allez rire, surtout aussi pour les magnifiques dessins et peintures du peintre allemand Adolphe Menzel qui jalonnent le livre et qui m’avaient donné envie de dessiner (ce que je fis), comme ces poèmes m’avaient donné envie d’écrire des poèmes (parfaitement kitsch par ailleurs).
Sinon, mon style d’écriture a été (dans les années 70 et un peu au-delà) fortement influencé par l’écrivain (et artiste graphiste) allemand Christoph Meckel – Qu’est-ce que j’ai adoré (et offert à maintes reprises) son roman : « Licht » (Lumières) Licht – Lumière  » (et qui curieusement trouve – en bcpbcp moins poétique un écho dans une récente lecture : « La femme infidèle  » de P. Vilain) Meckel unpeintre en mots, voyageur entre l’Allemagne et la France….

 Christoph Meckel raconte son histoire d’amour avec Dole, une journaliste. Mais dès le départ, une ombre s’étend sur le couple quand l’écrivain découvre une lettre d’amour que sa compagne a écrit à un autre. Il choisit de ne rien dire et de continuer sa relation avec elle, lui laissant l’initiative des aveux. Il décrit leur rencontres, les paroles et les gestes échangés, les lieux visités, la vie vécue, si belle, ensemble. Malgré les doutes, les moments d’absence de l’aimée qui voyage professionnellement beaucoup, il continue à lui vouer une fascination, un amour qui le désarme et le laisse sans réaction devant sa double vie. Elle est belle, elle est jeune, douée, insouciante. Seuls ses migraines et ses moments de mutisme semblent trahir sa duplicité et son combat intérieur. La fin est particulièrment brutale. Elle part encore une fois en voyage. Puis le poète n’a plus de nouvelles. Il reçoit une lettre de l’autre, son amant, lui apprenant sa mort accidentelle.
L’écriture est magnifique, sobre, lumineuse, poétique. Elle transcende le sujet qui, réduit à cet amour sur le déclin, serait difficilement supportable. Au contraire, c’est beau, on se laisse prendre entre les liens de ce couple un peu inhabituel et on ne peut qu’admirer la maîtrise qu’a Meckel de ses sentiments et émotions et surtout de son style!  http://parfumdelivres.niceboard.com/t10131p15-christoph-meckel-Allemagne

 Avez-vous des livres dédicacés par l’auteur?
Non, mais des livres dédicacés par leur traducteurs – oui! (Marianne Faurobert, Josy Mely)
 Quel est le livre que vous possédez depuis le plus longtemps?

Certainement les livres que mes parents (pas très lecteurs, eux) m’ont offerts dans mon adolescence (La Chanson des Nibelungen  – important pour comprendre Wagner (hihihi), Shakespeare (tragédies – en allemand), le théâtre grec (Eschyle, Euripide) – toutefois j’en ai relu récemment (non j’ai plutôt feuilleté) et je ne sais plus ce qui m’avait à l’époque si fasciné) – 

Y a-t-il un livre écrit par un auteur que vous n’auriez jamais imaginé lire ou aimer?
Avant d’arriver en France (de m’y installer et voir grandir mes enfants) je ne pensais pas lire et aimer Zola et Maupassant (J’ai « dû » lire en cours de frç. en seconde – 2e langue – « Le Horla » et c’était une torture). Les nouvelles de ce dernier (Pléiade) font aujourd’hui partie de la littérature que je sors souvent de l’étagère pour en lire entre deux livres (quand je ne veux/peux pas recommencer – enchainer illico presto sur un livre qui m’a marqué/touché).
Tout récemment (pendant les vacances) j’ai lu un livre de Maylis de Kerangal « Réparer les vivants »  (critique – enthousiaste – à suivre).  J’avais abandonné il y a qqs années la lecture de « Corniche Kennedy » et ne pensais ni lire un autre livre de cette auteur, ni un jour lire un livre qui traite  d’une transplantation de cœur. Très, très joli surprise et découverte.
 Voilou – j’essaie d’inviter cinq lecteurs / lectrices

Les lectures d’Asphodèle http://leslecturesdasphodele.wordpress.com/

Erna http://ernadernicourt.wordpress.com

http://bandedelitteraires.wordpress.com

Yv  http://lyvres.over-blog.com/

Philisine  http://jemelivre.blogspot.fr/

mais ne suis pas certains qu’ils/elles  vont se prêter à ce « jeu », mon « réseau » n’est pas (encore?) assez fourni (je ne suis pas /je ne serai jamais assez pro-actif).  

Toutefois c’est un exercice plaisant qui vous sors un peu du train-train pour une petite halte « zen » qui vaut la peine dans ces temps qui courent….sivite.

 
 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Bookshelf

  1. merci ! je suis très contente d’avoir un monsieur qui réponde à ma demande ! Intéressant, n’est-ce pas ? Je ne sais pas pourquoi, mais en te lisant, je souris ! On sent du bonheur dans tes mots, et de la légèreté aussi. Moi qui croyais avoir été bavarde : battue à plate couture ! J’adore et je reblog

    J'aime

  2. A reblogué ceci sur La livrophageet a ajouté:
    BOOKSHELF TAG : Et voici la réponse de Lorenz, marcheur et lecteur !

    J'aime

  3. Non, finalement je ne reblogue pas, j’envoie les gens lire chez toi, comme ça, ils profiteront du reste. D’autre part, je suis d’accord pour Maylis de Kérangal, moi j’avais été très très très déçue par la naissance d’un pont, froid, rigide, sans poésie, et comme toi je m’étais dit que je n’en ouvrirais pas d’autre, mais celui dont tu parles, plein de gens m’en ont parlé, plus toi, donc, je le lirai!

    J'aime

  4. Ping : Bookshelf tag, la bibliothèque de Lorenz… | La livrophage

  5. culturieuse dit :

    Bonjour! je viens d’assister à une interview de 3 traducteurs. C’est un travail extraordinaire que vous faites. Moi qui lis énormément de traductions, je regrette de n’avoir pas mis les noms des traducteurs américains/français sur mon blog. Un boulot à faire…

    Aimé par 1 personne

  6. Sympa de lire tant de nouveaux blogueurs. Et de nouveau la preuve que les livres n’ont pas de frontières. Belle du Seigneur est aussi un livre dont je me souviens super bien et qui m’a aussi marquee. J’aime beaucoup Simenon que mon mari m’a fait découvrir. Je suis contente de lire que Zola est aussi un favori de Lorenz. Pour moi qui vis loin de la France, c’est trop bon de lire ce billet plein d’humour et de belles suggestions de lecture. Merci d’avoir joué le jeu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s