Resnais qui aime, Alain qui boit

Dans la série soutien au cinéma français vu le dernier film de Alain Resnais:

« Aimer, Boire et Chanter »

 

S2-11__Copier_

L’amour sous toutes ses formes (à deux, à trois) – oui, à boire : surtout des whiskeys; chanter ? (soit je me suis endormi, ou il y’en avait pas de chant, sauf le chant de cygne (dernière image du film))….

Cette adaptation d’une pièce de théâtre d’Alan Ayckbourn – Life of Riley – vérités entre époux, la jalousie, la mort inéluctable, la mort d’un personnage qui restera toujours hors-champ (donc présent dans le seul esprit du spectateurs – mais aussi dans les actions-pensées des acteurs : Sabine Azéma, Hippolyte Girardot, Caroline Silhol – co-scénariste et formidable, Michel Vuillermoz, Sandrine Kiberlain et André Dussollier)…. .

0

La photo ci-dessus est extraite de la scène que je considère être une des plus belles du film (l’homme qui joue le sparring-partner de sa femme-actrice. Elle doit mémoriser le texte d’une pièce dans laquelle elle va jouer… dès le début du dialogue les deux entrent dans un tunnel-pergola de roses. Et leurs répliques – tel des épines – fusent en mélangeant allègrement et acidement le théâtre et la vie réelle, avec les qui-pro-quos revelateurs)

Film-théâtre donc (en lieu et place de décors réalistes les murs sont remplacés par des pans de tissus, les fleurs sont en carton-pâte, quelques meubles accessoires pour planter le « décor », parfois une échappée dans la campagne anglaise, des dessins (Blutch) entre les scènes, même une taupe fait coucou (animal qui sévit sous la pelouse bien verte, avec des tunnels inextricables??) ….

Toutefois, tout cela n’est pas vraiment déroutant… Parfois un petit clin-d’œil (Dussolier qui dit à Kiberlain : « J’ai pas aimé (la pièce de théâtre). Je préfère le cinéma. »…) Mais cela ne m’a pas suffi pour  adhérer au film (le dernier de Alain Resnais). Pourtant les critiques sont (encore une fois) enthousiastes. Le festival de Berlin lui a décerné un prix (Prix Alfred Bauer – ours d’argent).

484773_jpg-c_640_360_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« Le Monde » écrit dans sa critique : Du théâtre, direz-vous, et vous n’aurez pas tort. Sauf que c’est aussi du cinéma. Et même de la bande dessinée – des dessins de Blutch découpent joliment le film. « Je voulais tenter de faire ce que Raymond Queneau appelait dans Saint Glinglin la “brouchecoutailledire une sorte de ratatouille. Abattre les cloisons entre le cinéma et le théâtre et, ainsi, se retrouver en pleine liberté.   http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/03/25/aimer-boire-et-chanter-les-derniers-jours-d-un-seducteur_4389081_3246.html

Certes j’ai bien aimé certains dialogues d’un détachement ironique sur l’impossibilité de vivre à deux, sur l’impossibilité d’échapper à la mort, les arrangements avec la vie et ses pantalonnades….. Ressenti (un peu aussi) le mode de pensée de Resnais (montrer avec davantage d’acuité la « réalité vraie » en nous projetant un « décor faux » et « flottant » derrière lequel on peut disparaitre et réapparaitre à sa guise, doublé de discours mensongers ou plein de « demi-vérités » …  Mais cela ne m’a pas sufi pour adhérer entièrement.

Le site de allociné.com est plein de messages de spectateurs du genre ci-dessous :
« Tellement ennuyeux que j’ai quitté la salle avant la fin! »
« Un vaudeville de bobos pour bobos, pas vraiment bien joué, par des acteurs sympathiques mais qui n’ont plus vraiment rien à faire passer.  »

Je suis donc un bobo qui est resté jusqu’à la fin, d’autres auraient bien quitté la salle avant le « lever du rideau ». . …

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Resnais qui aime, Alain qui boit

  1. A force de nous confronter aux bobos de la vie, certains films finissent par nous endormir. Lassitude, ras-le-bol, manque d’intérêt ? Et puis, l’ennui finit toujours par nous assommer…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s