Grave ET

Meuh oui, moi aussi je suis allé voir le film de de Alfonso Cuaron « Gravity ».

gravity gravity-d-alfonso-cuaron-11005795ynbaw_1713

Et je dois dire que j’ai plutôt aimé. Le tsunami de critiques positifs, l’avalanche de news des communicants du cinema m’avaient rendu un peu sceptique, mais disons, j’étais quasiment scotché dans mon siege pendant la première heure du film ni apaisant, ni pesant – juste en apaisanteur. Peu d’ellipses dans cette première heure, un récit d’une fluidité sans decoupage comme on l’a rarement vu ces derniers temps-ci.

Le pitch : des astronautes réparant le système IT du téléscope Hubble se trouvent dans une pluie de debris (annoncée par Houston). La 3D donne une densité a cette pluie dévastatrice impressionante et nous allons accomppagner les deux astronautes survivants (Sandra Bullock et George Clooney) sur le chemin d’obstacles vers un retour sur terre (la magnifique planète que nous voyons constamment à l’écran….).

L’espace comme un liquide amniotique qui est transpercé par des boulons et debris qui flottent devant le spectateur…..Une fois Madame Bullock assise dans un module spatiale (russe et/ou chinois) le récit devient plus « classique », un peu larmoyant et too much (souligné par une musique siroupeuse  et grandiloquente – la musique de Arvo Part qui accompagne le trailer est à des kilometres lumières de cette soupe sonore).

Mais franchement – pour la première heure le film vaut vraiment le déplacement.  Et pas seulement pour les spectateurs fana de SF ou de films dans l’espace.  C’est une vrai experience sensorielle avec son pesant de cacahuetes de montée de la tension et une vraie immersion…..

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Grave ET

  1. nicolas dit :

    Une vraie immersion tu as raison. Pour autant, je suis plus sévère de mon côté, comme je l’explique ici http://bit.ly/17BMjMQ : un scénario tire larme et une impression de démo technique sans émotions qui m’a beaucoup gêné. Malgré ça je loue la prouesse technique réalisée par Cuaron et son équipe. Très fort !

    J’aime

    • lorenztradfin dit :

      Merci de ton commentaire – que j’apprécie énormément. Je comprends et adhère. Ton analyse est forte, argumentée qui force le respect. Intellectuellement je te suis parfaitement, mais le jour x ou j’ai vu le film, mon ressenti ressemble à ce que j’ai écrit (sans donner toute la mesure de mon désappointement vis-à-vis du déroulé du dernier tiers du film. Toi, tu as mis les mots sur cette blancheur deçue.

      J’aime

  2. Flûte, je n’avais pas remarqué ce post ! Je suis d’accord sur le tire-larmes très américain. Le reste : rien à redire, enfin selon moi !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s