Ils vivent la nuit

CVT_Ils-vivent-la-nuit_7764

Ils Vivent la Nuit – Dennis Lehane retrouve non pas son couple de détectives fétiche (Kenzie/Gennaro), mais se penche à nouveau sur la fratrie Coughlin et nous livre une soi-disant suite à Un Pays à l’Aube (superbe roman qui dépeigne la situation politique et policière de Boston dans les années 20.

En pleine période de Prohibition, la ville de Boston est gangrénée par la corruption et les luttes de pouvoir intestines de la pègre. C’est dans ce milieu qu’évolue le plus jeune des frères Coughlin (Joe) qui va faire une carrière de gangster (toutefois presque gentil/moral) – tandis que son père est un grand ponte de la police. Quelques 5 années en prison où il fait son apprentissage auprès d’un vieux parrain de la Mafia… et  Joe va se rendre à Ybor (Floride) et y mettra en place un empire clandestin particulièrement rentable pour la mafia. Joe saura se faire une place dans ce monde ou le lecteur observera par ailleurs aussi les premiers soubresauts révolutionnaires de Cuba….

Roman noir (avec une très, très belle première partie – celle de l’ascension), mais aussi grand roman populaire avec un héros sympa’, presque vertueux – un comble pour un homme en pleine ascension de mafieux. Histoire d’amour aussi  (ahh la belle cubaine Graciela)….ce qui fait qu’on voit un peu les rebondissements venir, on devine la fin…. Mais qu’est-ce que c’est agréable de lire en une bonne traduction un vrai « page-turner »  en cinemascope…..

Denis Lehane a reçu pour cet opus le Edgar Award 2013 – et il paraît que Ben Affleck a acheté les droits pour tourner un film qui serait tourné en août 2013 déjà…- et en effet, souvent on l’impression de lire un scénario – certes très fourni, dense, mais toutefois un peu lisse (n’est pas un J. Ellroy documenté qui veut), laissant la place à un metteur en scène (doué?) d’en faire quelque chose de bien….

Pas aussi dense et riche (en partie sombres) que n’était Un pays à l’aube (ou un roman de James Ellroy), mais toutefois un livre qui ne prends pas la tête et constitue une bonne lecture de plage (ou d’alpage).

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ils vivent la nuit

  1. Ping : Neruda & Ils vivent la nuit | Coquecigrues et ima-nu-ages

  2. Ping : World gone by – Ce monde disparu | Coquecigrues et ima-nu-ages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s