L’aventure de Doug & Alix

Boy meets girl ….l’essence même des scénarios de 80% des films…..

C’est l’histoire d’une rencontre entre une femme et un homme. Jérôme Bonnell fait rencontrer dans son nouveau film « Le temps d’une aventure » Alix (Emmanuelle Devos) – une actrice en pleine interrogation – et Doug (Gabriel Byrne) – anglais, prof de littérature endeuillé sur le chemin à un enterrement. Histoire magnifiquement banale, et transposée avec  une émotion qui force l’admiration par une E. Devos en grâce.

20477519.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx 20477521.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
Alix, comédienne, joue Ibsen (encore lui) à Calais. Elle fait un aller-retour à Paris pour passer un essai (magnifique scène – émouvante. Un « pauvre technicien » qui doit passer une quinzaine d’essais dans la journée, déjà ennuyé donne la réplique absent, en robot automate – et demande après le premier clap, si elle ne pouvait pas rejouer la scène « avec un peu plus d’émotion…..Le spectateur sera servi – et moi j’étais scotché).

Dans le train vers cet essai, le regard d’Alix va croiser (furtivement) celui de Doug(las) (qui la fixera de manière plus appuyée) – mais à l’arrivée ils vont se perdre – et retrouver plus tard (Alix a entendu où ce monsieur triste va se rendre).

C’est Alix qui va – un peu désemparé – provoquer les retrouvailles (avec un toupet incroyable – « elle exagère » s’exclamaient les femmes de notre groupe), pousser Doug à la prendre dans ses bras…. pour un temps de parenthèse dans une chambre hôtel d’abord et plus tard dans les rues de Paris en pleine Fête de la Musique.

Je dis parenthèse puisque le quotidien (réglé comme une horloge) n’est jamais loin (par ailleurs, les horloges et montres qui parsèment le film illustrent bien que le temps est compté). Et finalement, notre temps à nous tous, lui aussi il est compté (n’est-ce pas?)….et la grande question qui se posera, avant que la parenthèse se ferme, est-ce que je retourne à la normale ou pas?

Le huis clos des deux est entrecoupé par quelques moments (rares) de pure comédie (réussie), de regards sur les passagers du métro, des passants dans la rue….La vie « normale » continue (pour les autres) – et nos 2 « héros » de la normalité sont sur un nuage qui s’éfiloche… On ne sait (et ne saura) pas vraiment si Alix est/était heureuse dans son couple ou pas, et on n’est pas sur non plus si Doug est finalement divorcé ou pas…..Et alors?

Bonnell nous montre donc deux personnes qui vont se croiser, se réunir, s’approprier – et il ne rajoute pas de mélodrame, ni de sirop à cette rencontre (quasi-naturelle)…juste un peu de beau Vivaldi…
Si une rencontre de ce type, totalement inattendue, nous arrivait, qu’est-ce qu’on ferait ? Remise en cause ? Interrogation ….? Partirait-t-on? (le film se/nous laisse une porte ouverte, ne donne pas de réponse claire…)
A la sortie nous avons discuté pas mal avec nos amis sur le fait du hasard (Référence aussi à  Jacques Monod « Le hasard et la nécessité »).

Par ailleurs, pour clore et avant de laisser un lien vers un critique négative – j’aurai donné le titre « 24 heures dans la vie d’une femme » à ce film….J’ai eu comme une impression que la rencontre lui était certes importante, mais Bonnell colle à Alix et son énergie de bulldozer fragile (mais oui, elle sait tout faire E. Devos – il y a la force et la fragilité en même temps dans son personnage, et on le « ressent » à travers l’écran…. Doug, quant à lui, n’a que sa voix (sublime), son humour pince-sans-rire ….et ses mains douces….

Négatif :
http://www.lepasseurcritique.com/critique-film/le-temps-de-l-aventure.html

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s