A – comme Andalousie – S – comme Sevilla

Nous quittons Cordoba, après une dernière petite promenade dans le dédales des rues que nous avons l’impression de bien connaître maintenant – direction Sevilla (ou un hôtel est réservé pour 3 nuits) -. Il pleuvine, et nous nous arrêtons à 40 km de la ville dans la Campiña Sévillane à Carmona (petite ville de 29000 habitants – avec un Parador impressionant). Petite visite de la ville, des ses remparts (bases carthaginoises, modifications par les Almohades), surtout de sa Plaza de San Fernando et ses maisons mudéjares et Renaissance, mais notamment (tenemos frio) pour dejeuner un peu (à côté d’un mini-groupe de notables allemands)

Poursuite du voyage – entrée dans Séville (et MERCI G. pour tes plans et itineraires détaillés imprimés!!) sans problème aucun jusqu’)à l’hôtel.

http://www.hotelfernandoiii.es/

La piscine sur le toit était assechée (ou le lendemain et dimanche plutôt inondée par la pluie), mais nous avions notre propre balcon très large:

avec vue sur la plaza de Santa Maria la Blanca, à 250 m des Jardins d’Alcazar, 300 m de la Cathédrale et voiture garée par un voiturier dans un garage pas loin….Au vu des prix pratiqués par l’hôtel (mais « don’t forget, c’était la période de la Féria de Sevilla!! »), nous avons pris nos pdj sur la plaza dans un café – de tout point de vue suffisant.  Sinon rien à dire sur la qualité de l’hôtel, lamda.

Après un petit rafraichisement sortie pour découvrir le quartier (Barrio Santa Cruz, la Cathédrale et ses abords) – et vu la méteo, nous sommes entrés directement dans la cathédrale (construit à partir de 1401) qui vaut vraiment le détour + montée dans la tour La Giralda (la merveille de Séville, en fait l’ancien minaret de la mosquée de S. – par une rampe voutée à pente douce, entecoupée de 38 paliers – ou nous avons croisé pas mal de monde essoufflé et désesperé de la montée) .

Nous sortons, un café, glace et rebelote direction – d’un coup le soleil se montre – la Plaza de España (résidu de l’exposition de 1929).

Nous rentrons – avant le coucher de soleil qui, semble-t-il embrase spectaculairement la pierre rouge de l’ensemble.

Dîner tout près de l’hôtel dans La Taverna Poncio http://www.willymoya.es/ – https://www.facebook.com/pages/Taberna-Poncio/132729170082967

Nous avons bcp aimé – (Salmorejo Remolach, Ajo Blanco Sorbete, Pastela de Salchic, Ravioli de pato (!), etc… Tapas à la Nouvelles Cuisine, avec un bon petit Fino pour moi….un régal.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s