Mégamission cartoonesque

« Mission : Impossible – Potocole Fantôme (IV)  »

Le film ne casse pas de brique mais remplit, dans la lignée des trois précédents opus, en ce qui me concerne, parfaitement son rôle de détente. Pas mal de gags très Tex Averyiens (une fois la technique jamesbondienne marche, une autre fois non ou trop tard…hi,hi); une scène très forte de lutte dans un parking automatisé…, sauts de puces réjouissants et sublimement improbables de Budapest à Moscou à Dubai à….L’opus a été réalisé par un metteur en scène qui vient de la bande dessinée (Brad Bird – papa de « Ratatouille » et « Les Indestructibles ») et transpose la part de folie qui habite ses films d’animations.

Jeremy Renner (excellent dans « Les Démineurs ») est parfait dans son rôle de contre-poids à Tom Cruise

Je me suis donc bien amusé – toutefois j’ai déjà du mal à me rappeler l’histoire….et j’ai trouvé que l’acteur-co-producteur Tom Cruise avait une manière bizarre de courir, comme s’il avait un balai coincé dans son dos….(toutefois j’ai aimé sa coupe de cheveux dans la première partie du film – lol)…. Schall und Rauch ….(tout ça c’est juste du vent – ou: « son et fumée »….)

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mégamission cartoonesque

  1. Yv dit :

    s’il y a un acteur états-unien qui m’insupporte c’est bien Ton Cruise, et puis, il me souvient avoir vu un film de la série le 1 ou le 2 et n’y avoir rien compris. décidément, chez toi, aujourd’hui, je ne comprends pas grand chose. La fatigue de fin d’année peut-être. Allez bonnes fêtes

    J'aime

    • lorenztradfin dit :

      Un peu tard, mais à propos : je n’aime pas toujours les l’écritiqures des « Cahiers du Cinema », mais j’y suis abonné depuis une bonne quinzaine d’années. Leur dernier numéro (674) fait de ce film – sous le titre « le temps de l’innocence » une critique favorable, soulignant la « légerté » du film et « ….la démonstration échevelée de ce que peut produire de meilleur, lorsqu’elle parvient à un tel degré d’incandescence, la rencontre entre archaisme de film d’action, légèreté du dessin animé et vertiges de l’abstraction visuelle« . Pour une fois, je signerai les remarques quant au film, mais signerais également ta remarque concernant M. Cruise himself qui – à mon avis – n’est pas un bon acteur, il m’est toujours apparu trop « raide » (même si dans cet opus son « inconsistence » ressemble bien aux personnages d’un Dessin Animé ce qui va donc paradoxalement à merveille…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s