Intouchables

Voilou – je l’ai vu aussi le film qui fait courir la France entière au cinoche, le film aux queues pas possibles devant les cinémas.

Quand j’avais vu la bande annonce il y a quelques semaines je me disais mais quelle histoire à dormir debout, au filmage de pub Ferrero, aux rires téléphonés  – je disais même qu’il faudrait me payer pour aller voir cet opus. 5,3 millions de spectateurs plus tard, dans le sillage d’une compagne qui l’a apprécié dès la 1ère semaine de sortie et accompagné par notre fille en visite ce week-end, j’ai mis mon critique de cinéma un peu de côté, et dois dire qu’il y a en effet quelques sketches bien vu, bien sympa dans ce film. En effet, les 1h50 de film s’apparentent plus à une enfilade de sketchs plus ou moins bien écrits. Certaines situations en dehors du stricte cadre du rapport du jeune aide-soignant  avec son patron, le richissime milliardaire (p.ex. rapport avec sa mère/son « frère », la « punition » du copain de la fille du patron…etc…) sont un peu lourds, les bons sentiments sont toutefois pas dégoulinants du tout. Il y a un côté conte de fée (mais oui, cela existe parfois en vrai) autour de ces deux handicapés (social & physique)…et alors?!.

Finalement c’est un vrai petit « feel-good-movie » – qui fait du bien pendant 2 heures  – et c’est trop rare pour ne pas le souligner.

Enfin, je n’aime pas ou très peu la suite de sketchs « SAV » sur  Canal+, mais je dois dire que Omar Sy (en Driss) a une vraie présence et reste pour moi convaincant sur un sujet cassou-cou.

A noter le texte de Jean Birnbaum (rubrique « prière d’insérer » du Monde des Livres  en date du 18.9.) – belle matière à réflexions (même sans avoir vu le film/ le livre ayant servi de base).

« Il y a plus inconnu que le Soldat inconnu : sa femme, disaient naguère les féministes. On doit affirmer à présent : il y a plus intouchables que les hommes intouchables – celles qui les soignent. Intouchables, la comédie qui triomphe au cinéma, raconte la relation entre un riche tétraplégique et le  » jeune de banlieue  » qu’il a embauché comme aide-soignant. Ce film permet de dénoncer la condition scandaleuse qui est faite, en France, aux handicapés comme aux jeunes des  » cités « . Mais cette histoire aurait-elle suscité un tel enthousiasme si l’aide-soignant avait été une femme ? Sa rencontre avec le rentier aurait-elle alors paru si  » improbable « , pour reprendre l’adjectif partout utilisé ?

Ici réside l’un des principaux ressorts comiques du film. Le public s’esclaffe quand le jeune aide-soignant, par ailleurs campé en dragueur viril, voire homophobe, refuse de mettre à son patient des bas de contention, et plus encore de lui vider le rectum, au prétexte que ce sont là des gestes de femme. Mais dans le livre dont est issu le film, Le Second Souffle, de Philippe Pozzo di Borgo (Bayard, 288 p., 14,90 €), la présence/absence de la femme  » intouchable  » est encore plus flagrante. Car, si le riche handicapé et son ange gardien n’ont rien en commun, ils n’en partagent pas moins les femmes et leurs services.  » Abdel aime les femmes bien en chair ; après usage, il me les propose avec commentaires et notes « , confie l’auteur, avant de préciser, à propos d’une belle  » courtisane  » :  » Abdel pouffe de rire pendant que la « masseuse » travaille mes oreilles, entre autres.  » A lire ces lignes, on se demande donc quel aurait été le destin de cette histoire si l’aide-soignant ne s’était pas appelé Abdel, comme dans le livre, ou Driss, comme dans le film, mais Marcelle, comme  » l’immense Martiniquaise à la voix douce  » qui soigna Philippe Pozzo di Borgo à l’hôpital, ou Berthe, Pauline, Isabelle, Sabrya, comme toutes ces femmes qui l’ont pris en charge, corps et âme, au fil des années, et qui se trouvent, ici, reléguées dans une note en bas de page ».

Jean Birnbaum (Le Monde du 18/11/2011)

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Intouchables

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s