Impardonnables

De retour de notre voyage pour trouver à Grenoble des températures avoisinants les 40°C jamais éprouvé en Equateur sortie en salle climatisée pour soutenir le cinéma français:

Le nouveau Techiné est arrivé ….et vaut uniquement pour les acteurs (et encore) et quelques vues non touristiques sur Venise.

Le film au titre « Impardonnables » – une adaptation / transposition d’un roman de Philippe Djian – part un peu dans tous les sens (écrivain vieillissant – Dussolier – se terre à Venise pour écrire un/son nouveau roman – se trouve bloqué par amour pour une femme – C. Bouquet (bien belle dans sa froideur sur coeur chaud) … jalousies, relation père-enfant, (homo-)sexualité  latente, la mort qui rôde (Adriana Asti – formidable – et très belle scène )….

Loin sont les temps de films comme « Les voleurs » ou « Les roseaux sauvages ». Quelques scènes et notamment les premières 5 minutes laissaient s’attendre à un film plus maîtrisé. C’est comme Téchiné n’avait pas fait confiance aux personnages. On n’y croit pas vraiment, on s’y désintéresse même.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s