La délicatesse

La délicatesse » est un petit opuscule (210 pages dans sa version Folio) qui se lit sans conséquence comme boire des bulles un soir d’été. Même pas éméché ni touché d’une ivresse grise.

David Foenkinos, dont c’est le premier livre que je lis (merci à C. qui m’a prêté plein de livres pour passer l’été – toutefois j’ai déjà abandonné le 1er  à la page 102: « La pluie, avant qu’elle tombe » de J. Coe – ), nous décrit l’histoire  de « boy meets girl » : on dirait que je suis abonné à des livres /films valsant autour de ce sujet (Un été sans les hommes, Blue Valentine…)…d’un style alerte, simple avec des apartés ironiques, décalées qui font sourire la plupart du temps (Ségo et Aubry, une recette de risotto, le trafic de mozarella,  Alain Souchon en bande son…)

http://youtu.be/glDfqi9PFXg

Léger comme un drap de soie une soirée de canicule.

 Malheureusement j’en ai peut-être bus un peu trop de mots de cet ouvrage (pourtant un cocktail réussi de grave et léger) pour ressentir un léger écœurement à la fin (too much bons sentiments).

Dans l’ensemble un agréable moment, bonne lecture d’intermède, même pour ceux qui ont une bonne vingtaine d’année de plus que les héros plutôt sympathiques (toutefois: je n’irais pas voir le film ( Audrey Tautou jouant l’héroine, François Damien son prétendant Markus – le type qui est: Aussi discret qu’un point-virgule dans un roman de huit cents pages….)

 PS – Définition sortie du Trésor de la langue française (et non du Larousse – comme c’est le cas dans le livre)

http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?11;s=2222713875;r=1;nat=;sol=0;

 DÉLICATESSE, subst. fém.
Qualité de ce qui se distingue par sa finesse et sa légèreté, par son aspect gracieux.

  • Qualité de ce qui se distingue par sa finesse d’exécution et sa légèreté, son aspect élégant et recherché.
  • Qualité de ce qui se distingue par une finesse, une légèreté propres à flatter l’un ou l’autre sens.
  • Qualité de ce qui est particulièrement fin, de ce qui a une saveur propre à flatter un palais, un odorat affiné.
  • Qualité de finesse, de légèreté conférant à la physionomie, à l’allure générale grâce, charme et élégance.
  • Qualité de raffinement, aptitude à saisir les nuances les plus ténues.
  • Qualité d’une personne qui manifeste dans son activité intellectuelle une finesse de goût et de jugement très sûre; qualité d’un homme de lettres, d’un artiste qui s’exprime, de ce qui est exprimé avec un art délié, avec élégance.
  • Caractère d’une personne qui manifeste des qualités de réserve, de discrétion et de prévenance envers autrui.
  •  Qualité d’une personne qui manifeste une grande sensibilité et une rare élévation de sentiment.
  • Qualité d’une personne qui est attentive dans son comportement à discerner exactement les valeurs morales.
  • Caractère de ce qui est d’une grande fragilité et peut se détériorer facilement.
  •  Qualité de légèreté à laquelle s’ajoute parfois un souci de précision ou de précaution.
  •  Propriété de ce qui est difficile à comprendre ou à résoudre, en raison de la difficulté et de la variété des nuances.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La délicatesse

  1. Yv dit :

    Ouais bof, j’ai lu « Le potentiel érotique de ma femme » du même auteur, et passé le titre excellent, on tombe un peu de haut devant tant de fadeur.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s