Animal Kingdom

Le film noir australien « Animal Kingdom » (David Michôd – c’est son 1er film, acclamé paraît-il au festival de « Sundance ») est une bonne surprise et sort le spectateur à cette période cannoise (on a finalement peu de films intéressants à se mettre sous les lunettes) du tout-venant ou TF1-isé avec une histoire qui a des accents de tragédie grecque.

C’est l’histoire d’un garçon (17 ans – grand dadais d’homme-enfant, dont on ne sait s’il est mutiquement bête ou intelligemment silencieux – James Frecheville) dont la mère meurt d’une over-dose (formidable scène d’ouverture qui imprime au film quelque chose d’inéluctable) qui va trouver refuge dans une famille d’oncles (prolos et truands pas vifs du tout) gérée par un diable de Mère (qui embrasse tous ses enfants sur la bouche: – effrayamment remarquable Jacki Weaver)

On s’attend un 1er temps à une éducation criminelle et finalement le film évolue vers la chronique de la tentative d’une émancipation (trahison), échappée, affranchissement des liens du sang….

Il y a une petite amie (qui vient d’une famille « normale » qui fait frémir), il y a les policiers véreux, un inspecteur borderline, dont on ne comprend pas toujours le pourquoi de  sa « quête », des morts (parfois formidablement elliptique, parfois par surprise), des avocats marrons.

Belle lumière (des contre-jours épatants), toutefois une utilisation de ralentis troppo tic-truc (regardez ce que je sais faire!) et une narration qui avance inéluctablement vers la tragédie grecque, avec une économie de moyens que je salue.

 Je soussigne les critiques qui évoquent James Gray (qui reste toutefois pour moi un n° au-dessus)  et retrouve dans ce film une intensité que je n’ai pas ressenti depuis un bon petit moment.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Cinéma. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s