Enlèvement avec rançon

Et de 5….

Ce crû du Livre Inter a de drôles associations. Après le gros Zorro spécialisé en enlèvement de femmes meurtries, voilà un petit polar qui parle aussi d’enlèvement, et pas que dans le titre. Yves Ravey, l’auteur de cette petite épure d’opusculesque (à peine matière pour deux heures de lecture – 140 pages dans les Editions de Minuit qui, il faut le dire – les Gailly, Oster et autres Viel m’en sont témoins – ne sont pas connue pour ses pages denses – ah, peut-être Claude Simon) a déjà écrit une dizaine de livres et des pièces de théâtre.

 

C’est d’une précision nette, propret, plus profond qu’on ne pense (ou arrière-pense) puisqu’il y a pas mal de silences et non-dits entre les lignes que le lecteur doit remplir. Matière aussi pour un bon polar série B au ciné. Un ton, une ambiance. Avec une fin bien surprenante comme il faut. Mais certainement pas le Top des 10 livres à lire tant son parfum s’est déjà évanoui.

******************

Un peu perplexe pour le moment – je viens donc lire les premiers 5 livres de la liste du Jury du Livre Inter – et contrairement à l’année dernière je n’ai pas encore trouvé ou entrevu LE livre. Esperons qu’il se cache parmi les 5 autres…. 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Enlèvement avec rançon

  1. Yv dit :

    Je ne connais pas cet auteur, mais chez Minuit, j’aime bien Viel, plus pour son écriture que pour les thèmes qu’il choisit.

    J'aime

  2. Ping : Pas dupe | Coquecigrues et ima-nu-ages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s