L’homme et la nature – La nature de l’homme

Difficile de travailler (traduction du report 2010 d’un fonds d’investissement qui me paraît d’un coup aussi vain que le … »bleu éclatant, blanc immaculé et vert forêt d’une région française, de cette ville ville qui s’étire le long d’un lac qui porte son nom, « vaste étendue scintillante qui reflète la majesté des chaines demontagnes veillant sur elle… » qui m’a occupé hier ) quand ailleurs il y a des catastrophes. 

En effet, l’année 2011 a mal commencé avec les inondations en Australie, le tremblement de terre de Christchurch (Nouvelle-Zélande) et maintenant au Japon (avec à la clé le problème du nucléaire qui déclenche des débats jugés par certains en France comme « indécents », ce qui me laisse pantois…..d’ou quelques citations à propos, nourries de lectures récentes….

****

 « Pour la culture traditionelle japonaise, l’homme n’est guère plus qu’un élément du cycle de la nature, et tout ce qui a une forme est appelé à disparaître. » (« L’intelligence de l’autre » de M. Sauqet (avec la collaboration de M. Vielajus p. 132)

******

« … Ce sentiment de désolation…qui s’empare de nous à mesure que les représentations des êtres humains….se délitent sous l’effet des intempéries, puis se décomposent et partent en lambeaux….symbole de l’anéantissement généralisé de l’espèce humaine. Elles s’enfoncent, semblent un instant se débattre avant d’être étouffées par les couches superposées de plantes. Puis tout se calme, il n’y a plus que des herbes agitées par le vent. Le triomphe de la végétation est total. » (‘La Carte et le territoire, M. Houellebecq, p. 428)

****

« L’heure est en tout cas venue de reconnaître nos limites, de cesser de croire que l’on peut dompter la nature grâce à la technique. Les avertissements s’accumulent, depuis le naufrage du Titanic jusqu’à la catastrophe pétrolière du golfe du Mexique, en passant par celle de l’usine chimique de Bophal, sans oublier le rechauffement climatique. Un monde plus sûr ne peut être qu’un monde qui respecte davantage la nature et encourage la sobriété plutôt que la satisfaction d’exigences matérielles démesurées. » (Le Monde daté du 15.3.2011; entretien avec le physicien autrichien  W. Kromp, p. 10).

Indécent vous dites?

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s