Des hommes et des dieux

Merci Telerama (Festival Telerama) – j’ai « enfin » vu ce dernier film de X. Beauvois, dans une (grande) salle quasiment bondée. Je reste cependant partagé.

C’est toujours difficile de filmer l’infilmable, ce qui se passe dans la tête, le coeur de qqn, les tourments….d’ou le sentiment de quelques scènes too much, chargées de métaphores trop visibles (les panoramiques sur les paysages du Nord Atlas, les oiseaux qui survolent le lac tranquille…). Mais quelques images me restent. A oublier toutefois la scène tire-larmes du dernier repas, inutiles, et kleenexique.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Cinéma, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s