Così fan tutte

Soirée lyrique – après une traduction urgente d’un discours (2000 mots) qui m’a donné envie d’acheter le livre de C. Delporte "L’Histoire de la langue de bois" (Flammarion) qui va sortir ce mois-ci.

Là, pas de langue de bois châtiée, juste un italien de belle diction…Opéra (hymne à l’amour) version concert (donc sans costumes et mise en scène), mais avec des réels efforts des chanteur de donner vie à leur personnages par des gestes, mimiques etc…. Comme souvent, les cuivres n’étaient pas au top (particulièrement gênant pour l’air de Fiordiligi "Per pieta, ben mio, perdona"… mais dans l’ensemble une troupe assez homogène (toutefois avec une préférence pour les prestations de Benjamin Bruns, Alexandra Coku – avec ses fausses airs de Andy MacDowell -http://www.alexandracoku.com/ – et la surprenante Claire Debono)

YouTube – Soave sia il vento – Così fan tutte, Glyndebourne 2006
   

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s