Cul sec

Avec un peu de retard je me suis
mis à lire le dernier livre d’Emmanuel Carrère "Un roman russe".

Sur presque 400 pages (livre de
poche) l’auteur (dont j’ai aimé dans le temps 
"La Moustache" et notamment "L’adversaire") nous
balade d’une autofiction autobiographique à une descente aux enfers d’une
histoire d’amour (ou de cul – en effet un récit "polisson" ou
érotique en constitue un axe important – il a été publié dans Le Monde en 2004) douloureuse, en passant par un grand-père (tabou familial dont Hélène
Carrère d’Encausse souhaitait qu’il restait secret) et le récit du tournage
d’un documentaire en Russie ….tous cela allègrement mélangé, un cocktail
agréable, puisque écrit en un style d’une belle maitrise.

Cependant, cet Emmanuel là il m’a
souvent énervé, avec son nombrilisme, ses actions de fils de bonne famille gâté,
souvent arrogant et parfois mesquin…et j’aurai bien aimé de lire toute cette
histoire du point de vue de la fameuse Sophie objet de "son amour".

 

http://www.leblogdeslivres.com/?2007/03/28/81-un-roman-russe-emmanuel-carrere

 

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cul sec

  1. Cernunos dit :

    Un bonjour en passant , passe un bon dimanche …………………BYE

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s