La route (The road) (2è)

Aujourd’hui dans le Monde (daté du 11.1.2007) dans le supplément de littérature une critique du dernier livre traduit de Cormac McCarthy « La route » , dont j’ai loué il y a quelques mois la force parabolique cauchemardeuse….. »absolument inoubliable…..une oeuvre qui fait peur, très peur. Et pas comme une vague histoire à suspense,mais de manière profonde, c’est-à-dire jusqu’à nos retranchements les plus secrets… » http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3260,36-997707,0.html
Occasion pour moi de retrospectiver sur les livres qui m’ont marqués ou particulièrement plu en 2007 (sans notation – d’autres livres suivent de trop près….et on ne sait jamais, un auteur peut se retourner dans sa tombe ou dans son lit pour marquer sa désapprobation):
  • No country for Old men (Non ce pays n’est pas pour le viel homme) – du même auteur
  • The road
  • Dames de nage (Giraudeau)
  • La belle vie (McInerney)
  • Les livres de Pelecanos
  • Lady Chatterley

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s