Echec – et Matt

La vengeance dans la peau

Moscou, Londres, Tanger – perpétuel mouvement (aussi de la caméra) quasiment en temps réel… d’ou un procédé quasiment documentaire et linéaire pour le troisième opus de la série inspirée par les romans de Ludlum. Pleins de poursuites assez haletantes – un bon petit film (j’exagère c’est déjà un blockbuster) – duquel on ressort plutôt requinqué.

 

Toutefois cette vivacité du montage, ces raccourcis,  ne sont plus tout à fait mon verre de Chablis (ou ma tasse de thé).

Toutefois, c’est toujours un plaisir d’accompagner Jason Bourne (alias Matt Damon – acteur plus grand et intelligent que ne laisse parfois penser son image à l’écran.

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s