Les dames de nage

dames de nage-300x460
De retour des vacances avec Alice – une semaine sans clients, sans textes financiers à traduire – une semaine un peu en dehors du temps (la Sicile est proche et loin en même temps) – grâce aussi au dernier livre de Bernard Giraudeau (mais oui, encore lui): « Les Dames de nage » – roman fragmenté, des perles précieuses d’une vie, de voyages, de rencontres/ Il utilise des mots que j’aurai tant aimé savoir, avoir su trouver pour parler des femmes, de la femme. Jeux de mots poétiques, colorés, sensibles. Un doigt de soleil qui caresse l’esprit et l’imagination : la belle Amélie – lit de mon âme, rieuse et douloureuse à la fois – doulourieuse ….
Et les incursions  dans la littérature (un morceau de choix: la difficulté de lire – avec dignité s’il vous plaît – Proust par forte mer) ou du cinéma, le sien, celui des grands (Huston, Kurosawa ) et des actrices Rita H. -(Gilda )…

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s