Succombez à la tentation avant qu’elle ne s’éloigne

Certains critiques disent déjà « un classique ». Je n’irai pas jusque là, mais il en reste pas moins que ce livre navigue d’un continent à l’autre et décrit le réveil à la vie et aux connaissances (ainsi qu’à l’amour) de deux femmes – dans un style très elliptique (un don rare de dire par l’entre les lignes)  

Les deux femmes du roman, Caro et Grace comprennent qu’elles ne sont pas (n’étaient) pas satisfaites de leur sort et se mettent à espérer un meilleur cap. Une phrase bien forte est emblématique : "Au début, on attend quelque chose de la vie. Par la suite, c’est la vie qui attend quelque chose de vous. Quand on finit par comprendre que les deux reviennent au même, il est souvent trop tard pour attendre quoi que ce soit."

Et pour vous donner un juste un autre aperçu du style de Miss Hazzard voici un extrait (page 173) qui m’a frappée par le détail cinématographique de la déscription littéraire, toutefois le regard de l’auteur reste sufisamment "floue" pour permettre au lecteur de se faire son cinéma à lui, remplir les blancs entre les lignes:

 

Le corps de Caroline Bell n’était pas blanc mais d’une pâleur nutritive, à l’image d’un pâtisserie ou d’une miche de pain, et présentait même les légers défauts – grain de beauté minuscule sur le cou ou le sein, cicatrice au genou causée par une chute d’enfgance – qui auraient pu apparaître au cours de la cuisson. Quand elle se soulevait sur un coude ou s’allongeait, bras largement déployés, son ventre était accueillant, la courbe de ses épaules reflétait l’attente imminente d’une étreinte. Cela on ne le découvrait que lorsqu’elle était nue : avant, la sensation elle-même restait vêtue….. 

  

A propos lorenztradfin

Translator of french and english financial texts into german
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s